Bien que le match de dimanche soit déjà considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire du Super Bowl, cette cuvée de prestige n'a pu empêcher la baisse des audiences.

Super Bowl: les audiences au plus bas depuis neuf ans

NEW YORK — La 52e édition du Super Bowl dimanche a rassemblé 103,4 millions de téléspectateurs aux États-Unis, ce qui en fait le programme le plus regardé de l'année mais constitue le total le plus bas depuis neuf ans pour cet événement, selon des chiffres préliminaires publiés lundi par l'institut Nielsen.

Le Super Bowl restait sur quatre finales d'affilée à plus de 110 millions de téléspectateurs, avec un record à 114,4 millions lors de l'édition 2015 (victoire de la Nouvelle-Angleterre contre Seattle).

Bien que le match de dimanche, qui a vu la victoire surprise des Eagles de Philadelphie contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre par 41 à 33, soit déjà considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire du Super Bowl, cette cuvée de prestige n'a pu empêcher la baisse des audiences.

Déjà lors de la saison régulière de la NFL, les audiences avaient enregistré un recul de 9,7 % en moyenne.

Beaucoup s'interrogent sur les raisons de ce ralentissement, parfois attribué à la polémique récurrente sur les lésions cérébrales dont souffrent de nombreux anciens joueurs. Selon plusieurs études, elles seraient dues à la répétition des chocs à la tête au cours des matchs.

Ce repli des audiences pourrait affecter les montants que sont prêts à débourser les annonceurs à l'occasion du Super Bowl. Cette année, le prix moyen d'une publicité de 30 secondes était en légère hausse, à un peu plus de 5 millions $.