Le Manoir Maplewood possède tout l’espace et le charme nécessaires pour une production de l’ampleur de <em>Star Académie</em>.
Le Manoir Maplewood possède tout l’espace et le charme nécessaires pour une production de l’ampleur de <em>Star Académie</em>.

Star Académie à Waterloo est «une immense vitrine» pour le Manoir Maplewood

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Bien souvent, ces derniers temps, Valérie Arseneau a dû refuser des réservations sous prétexte que le Manoir Maplewood était complet pour tout l’hiver. La voilà bien soulagée de pouvoir enfin dire la vérité : c’est l’équipe de Star Académie qui investira les lieux. «On ne pouvait pas en parler. Là, les gens vont comprendre pourquoi je devais dire non!»

Celle qui possède le domaine avec son conjoint Martin Bouchard raconte que le téléphone a sonné en juin dernier.

«La production avait annoncé qu’elle cherchait une grande maison pour l’émission, mais pas un manoir, plutôt quelque chose de plus moderne. Alors je n’avais même pas envoyé ma candidature. Mais plein de monde — des gens du coin et d’anciens clients — a suggéré le Manoir. Un de mes amis, qui connaît le producteur Jean-Philippe Dion, lui a dit d’au moins venir voir. Et c’est ce qu’il a fait.»

Jean-Philippe, qui vient de la région, avait déjà entendu parler de la propriété waterloise, sans ne l’avoir jamais visitée. Il faut croire que le charme des lieux a opéré lorsqu’il s’est présenté seul à la porte de la prestigieuse adresse de la rue Clark.

Aujourd’hui, l’endroit possède tous les atouts d’un hôtel particulier, avec sa cuisine de chef, sa cave à vin, ses espaces intérieurs raffinés, et son terrain aménagé avec terrasse, spa, sauna et piscine chauffée.

Ce n’est pourtant qu’à la mi-août que Jean-Philippe Dion et quelques partenaires sont revenus pour une seconde visite et que les choses se sont officialisées. «Disons que ça fait un bon bout de temps qu’on le sait», rigole Mme Arseneau.

Changement de look

L’ensemble de la propriété sera donc pris d’assaut de janvier à mai 2021. Dans le contrat qu’ils ont signé, les propriétaires acceptent que l’espace soit réorganisé, que des pièces changent de vocation et que même la décoration intérieure subisse des modifications pour plaire davantage aux goûts des 15 jeunes académiciens.

«Ils prennent tout l’espace, même nos aires de vie personnelles. Mais tout sera remis à l’état original à leur départ. À moins que les changements nous plaisent!» laisse entendre la dame, qui habitera ailleurs avec sa famille pour toute la durée de l’émission.

La vastitude du Manoir Maplewood sera par ailleurs un atout pour accueillir l’équipe dans le respect des mesures de distanciation, en plus des nombreux équipements de régie et de postproduction, ajoute Mme Arseneau.

C’est la première fois que l’hôtel de dix chambres ouvrira ses portes à un tournage de cette ampleur. Pour le couple, une telle offre en temps de pandémie, alors que l’industrie de l’hôtellerie tire le diable par la queue, est un véritable «cadeau du ciel».

«C’est très excitant. Avoir un peu de nous dans l’histoire de Star Académie, c’est parfait. Pour la visibilité et la vente de notre entreprise, c’est une immense vitrine. Et pour Waterloo, on trouve ça exceptionnel. On ne trouve pas beaucoup d’inconvénients dans tout cela.»