Le Musée canadien de la nature, à Ottawa.

Scheer promet l'entrée gratuite dans sept musées de la région de la capitale fédérale

L’entrée dans les sept musées nationaux de la région de la capitale fédérale serait gratuite 365 jours par année sous un gouvernement conservateur, a promis lundi le chef Andrew Scheer.

Le chef conservateur a profité lundi matin de son passage dans la région en prévision du débat des chefs en anglais pour annoncer que si son parti est élu le 21 octobre, il entend «éliminer les frais d’admission dans tous les musées nationaux du Canada», tant pour les citoyens canadiens que pour les touristes.

Cette mesure toucherait neuf musées, dont sept qui se trouvent dans la grande région d’Ottawa-Gatineau. La gratuité serait ainsi instaurée au Musée canadien de l’histoire, au Musée canadien de l’agriculture et de l’alimentation, au Musée canadien des sciences et de la technologie, au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée canadien de l’aviation et de l’espace, au Musée canadien de la nature et au Musée canadien de la guerre.

À l’extérieur de la région, le Musée canadien des droits de la personne, à Winnipeg, et le Musée canadien de l’immigration au Quai 21, à Halifax, sont aussi concernés par cette promesse conservatrice.

Le parti d’Andrew Scheer soutient que «selon le directeur parlementaire du budget», un tel changement permettrait aux Canadiens d’économiser 20 millions$ par année. Un gouvernement conservateur ferait également du Centre du patrimoine de la Gendarmerie royale du Canada, situé à Regina, un musée national où l’entrée serait gratuite.

«Nous allons remplacer les frais d’admission par des crédits parlementaires pour que les sociétés d’État qui dirigent nos musées nationaux aient les mêmes fonds de fonctionnement, ont indiqué les conservateurs. Nous prévoyons qu’au fil du temps, l’augmentation du nombre de visiteurs dans les musées va entraîner l’augmentation des dons, des revenus de stationnement et des boutiques de cadeaux, et d’autres revenus qui pourront être réinvestis dans l’amélioration de l’expérience des visiteurs.»

Selon les chiffres présentés par le parti, les prix d’entrée ne représentent qu’entre 4 et 10% des «recettes totales» des musées nationaux.

Le chef conservateur a du même coup annoncé qu’il souhaite que les sites où sont enterrés des anciens premiers ministres et gouverneurs généraux deviennent des lieux historiques nationaux.