Une femme de 55 ans et son fils de 11 ans seraient tombés dans une rivière, dans la Réserve faunique Mastigouche, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Alexis-des-Monts, dimanche.

Saint-Alexis-des-Monts: une mère et son fils tombent dans la rivière

Saint-Alexis-des-Monts — Deux motoneigistes, une mère et son fils de 11 ans, seraient tombés dans la rivière du Loup, dans la Réserve faunique Mastigouche, à une vingtaine de kilomètres de Saint-Alexis-des-Monts, dimanche après-midi.

Le garçon et la femme de 55 ans, qui prenaient place à bord de la même motoneige, seraient tombés dans la rivière vers 16 h 45, selon la Sûreté du Québec (SQ). Ils étaient accompagnés de deux autres motoneigistes, qui ont appelé les secours.

Le corps policier a rapidement déployé ses effectifs pour tenter de retrouver les deux motoneigistes et a érigé un poste de commandement sur place. Les recherches ont toutefois été interrompues en fin de soirée.

«Les recherches sont terminées pour ce soir, tout a été fait pour tenter de les retrouver dans les secteurs accessibles, indique Louis-Philippe Bibeau, porte-parole de la SQ. Elles reprendront demain (lundi) matin, à 7 h.»

Le corps policier déploiera des plongeurs et des patrouilleurs à motoneige pour poursuivre les recherches lundi. Si les conditions météorologiques le permettent, un hélicoptère de la SQ sera également envoyé sur place pour aider à retrouver les deux disparus.
Bien qu’il soit trop tôt pour déterminer la raison de leur chute dans la rivière, la SQ croit qu’il pourrait s’agir d’une fausse manœuvre.

Trois décès dans la région

Samedi après-midi, un autre accident impliquant une motoneige a fait un mort et une blessée à Rivière-à-Pierre, dans Portneuf. Selon la SQ, les deux occupants de la motoneige auraient percuté un arbre après une sortie de piste.
Le présumé conducteur, un homme de 49 ans, a été transporté au centre hospitalier où son décès a été constaté. La femme qui l’accompagnait a été blessée grièvement elle aussi et son état était critique samedi soir.

Dans la région, trois personnes ont perdu la vie dans des accidents de motoneige ou de VTT depuis le début de l’année. Le 10 février dernier, une résidente de Mascouche âgée de 58 ans, a perdu la vie lors d’une embardée sur le sentier 349, à Saint-Alexis-des-Monts. La conductrice de la motoneige aurait été éjectée après avoir raté un virage.

À Pierreville, un homme de 63 ans a perdu la vie après s’être retrouvé coincé sous son véhicule tout-terrain, le 6 février dernier. Il avait heurté un banc de neige alors qu’il circulait sur le chemin de la Commune. Des voisins avaient tenté de lui porter secours, mais son décès a été constaté plus tard à l’hôpital.

Le 26 janvier, un Trifluvien de 29 ans, est décédé après qu’une voiture soit entrée en collision avec le traineau à motoneige dans lequel il prenait place, à Saint-Étienne-des-Grès. Le conducteur de la motoneige qui le tirait tentait de traverser la voie publique pour rejoindre le stationnement d’un commerce où était stationné son véhicule.

Selon la SQ, 23 décès se produisent en moyenne chaque année sur les sentiers de motoneige du Québec. Le corps policier rappelle aux conducteurs de circuler sur les sentiers balisés et d’éviter les plans d’eau, d’éviter de partir seul, d’être vigilant à la croisée d’un chemin public, de respecter la signalisation, d’ajuster sa vitesse en fonction des conditions des sentiers et de garder la droite en tout temps.