a Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) procédera à quelque 1600 mises à pied.

Restructuration au Canadien National: quelque 1600 employés touchés

MONTRÉAL — La Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN) procédera à quelque 1600 mises à pied, soit moins de six pour cent de sa main-d’oeuvre totale, alors que l’affaiblissement de l’économie nord-américaine freine la demande.

Si la société ferroviaire n’a pas fourni de nombre, vendredi, La Presse canadienne a pu confirmer, auprès d’une source, les informations préalablement éventées par le Globe and Mail.

Le couperet tombera au Canada ainsi qu’aux États-Unis et affectera à la fois du personnel syndiqué ainsi que des cadres. Il n’a pas été possible de déterminer sur quel horizon s’effectueront les mises à pied. L’ampleur de la restructuration pourrait fluctuer si la demande pour les services ferroviaires devait se détériorer davantage.

En dévoilant ses résultats du troisième trimestre, le 22 octobre dernier, le CN, qui compte quelque 27 290 employés des deux côtés de la frontière, avait abaissé ses prévisions pour l’exercice en citant le contexte économique.

La plus importante compagnie ferroviaire au pays, dont le siège social se trouve à Montréal, s’attend à ce que son profit ajusté par action grimpe d’un peu moins 10 pour cent, alors que sa prévision antérieure faisait état d’une croissance supérieure à ce seuil.