Jakob Pelletier

Repêchage: Pelletier à Calgary, Poulin avec les Penguins

VANCOUVER — Jakob Pelletier a poussé un soupir de soulagement en entendant les Flames de Calgary le réclamer avec le 26e choix de la première ronde, vendredi soir dans le cadre du repêchage de la LNH tenu au Rogers Arena.

L’attaquant des Wildcats de Moncton originaire de Québec a ainsi évité de passer une longue nuit à attendre la tenue des rondes deux à sept samedi matin.

«La nuit de ce soir à demain aurait été longue un peu, mais pour vrai, je suis très fier maintenant», a-t-il commenté en se présentant dans la salle réservée aux entrevues avec les médias.

«C’est un sentiment incroyable. Je ne savais pas si j’allais ‘sortir’ ce soir ou demain, ce qui fait qu’il y a beaucoup de pression qui tombe», avait-il dit auparavant.

Le jeune homme de 18 ans avait rencontré les dirigeants des Flames à nouveau vendredi matin, «et ça avait quand même bien été». «Je savais que j’avais une chance (d’être choisi par Calgary), mais c’est leur liste. Je vais leur apporter un joueur qui joue gros et un ‘compétiteur’», a-t-il ajouté.

Le DG des Flames Brad Treliving était heureux du choix de son club : «Son chandail a besoin d'être lavé après les matches parce qu'il le salit. Il compte des buts dans des secteurs où c'est difficile, pas dans le périmètre. Il joue à l'intérieur. Et il est productif. Mais encore une fois, c'est un gars qui va avoir besoin de temps... Il a eu une blessure à une cheville en séries et des gens lui ont dit de ne pas aller au Championnat mondial des moins de 18 ans. Il a lâché quelques jurons et il a dit 'Je vais aux moins de 18 ans'. C'est le genre de joueur qu'on veut.»

Deuxième meilleur compteur des Wildcats la saison dernière avec ses 39 buts et 89 points en 65 parties, l’ailier gauche de 5’ 9’’ et 165 livres se retrouve avec une organisation qui vient de connaître une excellente saison. «Je sais qu’ils ont plusieurs bons jeunes joueurs», dit celui qui avait été le troisième choix au total du repêchage de la LHJMQ en 2017.

Samuel Poulin

+

SAMUEL POULIN PREND LE CHEMIN DE PITTSBURGH

L’attaquant Samuel Poulin a été le premier Québécois à être sélectionné lors de la séance de repêchage de la LNH, vendredi, alors que les Penguins de Pittsburgh l’ont choisi au 21e rang.

Poulin, de Blainville, a amassé 29 buts et 47 aides en 67 matchs en saison régulière avec le Phoenix de Sherbrooke. Il a ajouté huit buts et six aides en 10 parties lors des séries, alors que le Phoenix s’est incliné en deuxième ronde.

Âgé de 18 ans, Poulin se veut un joueur talentueux avec un gros gabarit qui aime se comparer à Gabriel Landeskog. Fils de l’ancien de la LNH Patrick, il est énergique et tenace le long des bandes.

Raphaël Lavoie, des Mooseheads de Halifax, était l’autre Québécois qui avait le plus de chance d’entendre son nom résonner dans le Rogers Arena, vendredi soir. Mais il devra finalement attendre à samedi.

L’an dernier, le défenseur Nicolas Beaudin avait été sélectionné au 27e rang par les Blackhawks de Chicago, puis Joe Veleno avait été choisi au 30e rang par les Red Wings de Detroit, soit les deux seules prises québécoises au premier tour du repêchage.

Deux autres joueurs de la LHJMQ, l’attaquant Filip Zadina et le défenseur Noah Dobson, avaient aussi été repêchés respectivement au sixième rang par les Red Wings et au 12e rang par les Islanders de New York.

Les rondes deux à sept auront lieu samedi. Avec La Presse canadienne