Plusieurs personnes se sont rassemblées à Montréal.

Rassemblements dans plusieurs villes pour Tina Fontaine

REGINA — Plusieurs villes canadiennes ont de nouveau été le théâtre, samedi, de rassemblements dans la foulée de l'acquittement d'un homme accusé d'avoir tué une adolescente à Winnipeg.

Scandant «Justice pour Tina» et «La vie de Tina compte», des manifestants sont descendu dans la rue afin de bloquer les quatre côtés de l'intersection de la rue Albert et de l'avenue Victoria, à Regina

Une demi-dizaine de percussionnistes et de chanteurs se sont installés au centre de l'intersection tandis que plusieurs personnes tapaient des mains pendant plusieurs minutes.

«J'ai choisi de ne pas nourrir le désespoir. J'ai choisi l'espoir», a raconté une manifestante, Brenda Dubois.

À Vancouver, un des protestataires portait les pancartes affirmant que «le Canada est un meurtrier en série pour le peuple autochtone».

Jeudi, un jury a acquitté Raymond Cloutier de l'accusation de meurtre au deuxième degré de Tina Fontaine en 2014. Le corps de la jeune fille avait été poussé dans les eaux de la rivière Rouge.

Le lendemain du verdict, des centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Winnipeg. De nombreux chefs autochtones ont dénoncé les failles des services sociaux et du système judiciaire envers les jeunes des Premières Nations.

D'autres rassemblements se sont déroulés à Montréal, à Vancouver et à Victoria.

À Montréal

Plusieurs des manifestants partout au pays brandissaient des pancartes réclamant la «justice pour Colten», liant l'acquittement de Cormier à celui d'un fermier de la Saskatchewan qui a blessé à mort un Autochtone de 22 ans, Colten Boushie, d'un coup de feu.

À Vancouver, un des protestataires portait les pancartes affirmant que «le Canada est un meurtrier en série pour le peuple autochtone».