Québec s’apprêterait à aller de l’avant avec l’abolition des horaires de faction des ambulanciers dans plusieurs régions du Québec, selon des informations obtenues par La Voix de l’Est.

Québec abolirait bientôt les horaires de faction des services ambulanciers

Québec s’apprêterait à aller de l’avant avec l’abolition des horaires de faction des ambulanciers dans plusieurs régions. La Voix de l’Est a appris que le ministère de la Santé y aurait consenti en injectant des sommes d’argent additionnelles. On ignore toutefois si les services ambulanciers de Farnham et Acton Vale, qui réclament la disparition de ces horaires de travail depuis plusieurs années, seront touchés.

L’abolition des horaires de faction, communément appelés les « 7/14 », est réclamée depuis plusieurs années dans la région. Rappelons qu’ils impliquent que les deux paramédics d’une équipe soient disponibles 24 heures sur 24 pendant sept jours consécutifs, en attente des appels à leur domicile respectif ou à la caserne. Suivent ensuite sept jours de congé.

Les secouristes souhaitent que les horaires soient remplacés par des horaires de travail à l’heure.

Les syndicats qui représentent les travailleurs du secteur préhospitalier ont multiplié les sorties publiques pour dénoncer la situation, notamment à la suite d’un accident routier impliquant une équipe de paramédics d’Acton Vale au printemps 2018.

Délais d’intervention

Les délais d’intervention occasionnés par ces horaires ont également été dénoncés, entre autres du côté de Farnham. « Tant que les horaires de faction seront maintenus, la sécurité des citoyens de Farnham est compromise », avaient fait savoir les paramédics qui avaient demandé et obtenu l’appui des élus municipaux, en juin 2018, dans leurs revendications pour mettre fin à ces horaires de travail.

Le député de Granby et ministre des Transports, François Bonnardel, en avait d’ailleurs fait un de ses engagements lors de la dernière campagne électorale.

Les horaires de faction pourraient donc être bientôt de l’histoire ancienne. Le ministère de la Santé aurait décidé d’injecter les sommes nécessaires pour transformer ces horaires, et ce, dans un délai rapide, voire immédiat, selon des informations obtenues par La Voix de l’Est jeudi.

On ignore toutefois les montants qui seront débloqués pour modifier ces horaires de travail, jugés désuets à plus d’une occasion par les paramédics de la région.

Il n’a par ailleurs pas été possible de savoir jeudi si les ambulanciers de Farnham et Acton Vale bénéficieront de la mesure qui devrait être annoncée vendredi matin par le Ministère.

Rappelons que les horaires de faction ont déjà été abolis à Cowansville et Waterloo à l’automne 2017.