Menhaz Zaman a comparu lundi matin pour faire face aux accusations.

Quatre morts en Ontario: un homme de 23 ans accusé de meurtres au premier degré

MARKHAM — Un homme de 23 ans fait face à de multiples chefs d'accusation de meurtre en lien avec un quadruple homicide commis au nord de Toronto, a annoncé la police, lundi.

La police régionale de York n'a révélé que peu de détails sur les quatre personnes retrouvées mortes dans une maison à Markham, en Ontario, dimanche après-midi, et n'a pas révélé la nature de la relation entre les victimes et l'accusé.

Mais l'agent Andy Pattenden a indiqué que la police ne recherchait aucun autre suspect après avoir arrêté Menhaz Zaman, un résidant de Markham, et l'avoir accusé de quatre chefs de meurtre au premier degré.

«Nous pensons que l'homme détenu qui a été mis en accusation est responsable de ces meurtres», a déclaré M. Pattenden lors d'une conférence de presse tenue devant la résidence lundi matin.

M. Pattenden a déclaré que la police avait été appelée à se rendre à la résidence peu après 15 h, dimanche, après avoir reçu un appel 911 signalant de possibles blessures.

Il a ajouté que Menhaz Zaman avait ouvert la porte aux enquêteurs et avait été arrêté peu de temps après, bien que M. Pattenden n'ait pas précisé si le suspect avait lui-même téléphoné à la police.

Les agents ont rapidement retrouvé les quatre corps à l'intérieur, a ajouté M. Pattenden, refusant de révéler la cause de leur mort.

Il a précisé que les victimes étaient trois femmes et un homme, sans donner leur nom ni leur âge. Les informations sur leur identité seront dévoilées une fois les autopsies terminées, a-t-il ajouté.

Les voisins sous le choc

Emmera Riaz, une ancienne locataire de longue date dans le sous-sol de la maison où les corps ont été retrouvés, a exprimé son choc à la suite de l'arrestation de Menhaz Zaman.

Elle a dit que l'ancien étudiant en génie vivait dans la résidence et que ses interactions avec lui au fil des ans n'avaient été que positives.

«Il est tellement gentil tout le temps», a déclaré Mme Riaz.

M. Pattenden a expliqué que les enquêteurs étaient demeurés dans la résidence toute la nuit et s'attendaient à y rester «assez longtemps». Un ruban jaune de la police entourait la maison lundi matin, alors que les policiers passaient l'intérieur au peigne fin.

M. Pattenden a reconnu que les meurtres avaient choqué la communauté, notant que des centaines de personnes étaient venues sur les lieux dans les heures qui ont suivi la découverte des corps.

«Nous voulons les rassurer sur le fait que nous avons cette personne en détention», a rappelé M. Pattenden.

Menhaz Zaman a comparu lundi matin pour faire face aux accusations.

Quadruple homicide à Markham en Ontario