En toute logique, la réduction de l’empreinte carbone du transport aérien demandera des transformations profondes de cette industrie.
En toute logique, la réduction de l’empreinte carbone du transport aérien demandera des transformations profondes de cette industrie.

Pour l'environnement, il faut réinventer l'industrie du transport aérien

Thierry Lefèvre
Professionnel de recherche, Université Laval
LA SCIENCE DANS SES MOTS / La récente décision d’Ottawa de restreindre l’entrée au pays par avion pour limiter la propagation de la COVID-19 est particulièrement intéressante, car elle permet d’envisager cette question dans le contexte des changements climatiques. Alors que la motivation sanitaire est de limiter l’épidémie, l’objectif climatique sera de réduire l’empreinte carbone de la société.