Pierre Marchand au palais de justice de Laval, le 27 avril 2018

Pierre Marchand acquitté de viol

MONTRÉAL — Pierre Marchand, le cofondateur de la chaîne de télévision MusiquePlus, a été acquitté de tous les chefs d’accusation qui pesaient contre lui, dont viol d’une mineure.

Le procès criminel du producteur de musique devait commencer mercredi au palais de justice de Laval, mais il n’aura finalement pas lieu.

Et cela parce que la Couronne a décidé de ne pas déposer de preuves, ce qui a mis fin aux procédures criminelles mercredi matin et mené à l’acquittement de l’accusé, âgé de 60 ans.

Mercredi, Pierre Marchand s’est dit grandement soulagé de cet acquittement.

Il avait été accusé en 2017 pour des faits remontant au début des années 1980, alors qu’il était âgé dans la vingtaine. La plaignante était mineure à ce moment.

Pierre Marchand s’est engagé mercredi à garder la paix, à avoir une bonne conduite et à ne pas approcher la plaignante au cours des trois prochains mois.

Les accusations portées le 27 mars 2017 étaient celles de viol, d’avoir eu des rapports sexuels avec une adolescente, d’attentat à la pudeur et de grossière indécence.

«Je peux maintenant tourner la page et tenter de mettre derrière moi les huit derniers mois», a dit l’homme aux côtés de son avocat Marc-Antoine Carette, mercredi matin au palais de justice, selon une déclaration transmise par son bureau d’avocat.

Il a précisé que l’épisode a été pénible pour lui et sa famille.

«Je ne souhaite à personne de vivre un tel enfer», a-t-il déclaré, disant avoir «toujours gardé espoir que justice soit faite».

M. Marchand a ajouté qu’il va pouvoir retourner à une vie normale et «reprendre ce que je fais de mieux dans une industrie que j’adore, celle de la musique, du spectacle et de la télévision».