La police a trouvé deux corps calcinés sur la route Bradley.

Pas un, mais deux corps retrouvés à Trois-Rivières

Ce n'est pas un, mais deux corps calcinés qui ont été retrouvés par la police dans le secteur de Sainte-Marthe, mercredi, un élément qui s'ajoute à une autre histoire de meurtre survenu le même jour, soit celui d'Ophélie Martin-Cyr, et qui amène la Sûreté du Québec à établir de possibles liens entre les deux crimes.

La Sûreté du Québec confirme que le véhicule incendié contenait deux occupants. 

«Deux corps calcinés ont été découverts. Les corps sont brûlés et il faudra prendre des techniques particulières pour les identifier. L'analyse et l'expertise se feront en fin de semaine», indique la sergente Éloïse Cossette, porte-parole de la SQ en Mauricie.

Jeudi, la SQ n'écartait pas la possibilité que l'événement du secteur de Sainte-Marthe soit relié à celui de Yamachiche. 24 heures plus tard, cette possibilité tend davantage vers la réalité.

«Certains éléments nous portent à croire que les deux événements seraient reliés même s'il y a une distance d'environ 30 km entre les deux événements», ajoute la sergente Cossette.

Ophélie Martin-Cyr, 19 ans a été retrouvée sans vie dans un champ du chemin Grande Rivière Nord. Son corps portait des marques de violence.

René Kègle et Francis Martel, les deux individus recherchés par la police concernant l'assassinat d'Ophélie Martin-Cyr, ont été arrêtés au cours des dernières heures. Ils devraient comparaître vendredi au palais de justice de Trois-Rivières.

Kègle était recherché pour meurtre au premier degré et pour tentative de meurtre sur une autre personne. Martel était recherché pour meurtre au premier degré et pour complicité après le fait du meurtre.