Francopresse a publié son Palmarès 2019 des personnalités influentes de la francophonie canadienne 2019.
Francopresse a publié son Palmarès 2019 des personnalités influentes de la francophonie canadienne 2019.

Palmarès Francopresse 2019: des personnalités influentes reconnues

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Des Franco-Ontariens, dont l’ex-commissaire aux langues officielles du Canada Dyane Adam et le joueur des Raptors de Toronto Pascal Siakam, se taillent une place au Palmarès Francopresse des personnalités influentes de la francophonie canadienne 2019.

Présidente du conseil de gouvernance de l’Université de l’Ontario français (UOF), Mme Adam est loin d’avoir chômé ces derniers mois alors qu’elle a dû continuer à faire cheminer en coulisses ce projet d’établissement postsecondaire malgré la mésentente entre les gouvernements provincial et fédéral. 

Rappelons que le gouvernement Ford avait d’abord annoncé, le 15 novembre 2018, la mise au rancart du projet de création de l’UOF, créant une onde de choc dans la communauté franco-ontarienne d’un bout à l’autre de la province. La journée, lors de laquelle on avait aussi annoncé la dissolution du Commissariat aux services en français, avait été qualifiée de « jeudi noir ». 

Après quelques mois de négociations, d’envoi de lettres entre les cabinets ministériels et de valse hésitation, les deux paliers de gouvernement en sont finalement venus à une entente en septembre dernier. Le fédéral a signé le protocole d’entente de 126 millions $ sur huit ans le 23 décembre dernier. Ne reste plus qu’à ce que ce dernier soit ratifié par le gouvernement ontarien.

En repensant à tout le travail accompli au fil des derniers mois, Dyane Adam accueille très positivement cette distinction attribuée par Francopresse. 

« C’est une belle reconnaissance pour le travail qui a été fait pour l’Université. C’est moi qui reçois cette tape dans le dos directement, mais toute une équipe a travaillé assidûment et courageusement pour qu’on puisse aboutir à cette fameuse entente. On a aussi réussi à développer de beaux rapports de collaboration avec les deux gouvernements. [...] Il y a un an, c’était insécurisant, mais là, énormément de boulot nous attend. Ce sera un grand chantier, mais au moins on bâtit maintenant sur des assises solides. Il s’agit d’avoir le carburant pour y arriver », a-t-elle dit.

La principale intéressée affirme que si tout se déroule comme prévu, l’UOF ouvrira ses portes à l’automne 2021. Les programmes ont été soumis pour évaluation au ministère des Collèges et Universités au début décembre, précise-t-elle, ajoutant que « d’autres belles annonces » suivront dans les premiers mois de l’année, entre autres pour le site de l’institution. 

Le Franco-Ontarien d’adoption et ailier des Raptors de Toronto, Pascal Siakam, fait partie des dix personnalités choisies par le jury. 

L’athlète de 25 ans, qui a remporté avec son équipe le premier championnat de la NBA de l’histoire des Raptors, a fait parler de lui le printemps dernier après avoir demandé aux journalistes de le questionner dans la langue de Molière.

Reconnue pour ses analyses au sujet de la politique et des enjeux reliés à la francophonie, la professeure adjointe au département de science politique au Collège militaire royal du Canada, Stéphanie Chouinard, a aussi été nommée au Palmarès. Cette dernière a entre autres été invitée en octobre sur le plateau de l’émission Tout le monde en parle lors de la controverse entourant le documentaire de Denise Bombardier, intitulé Denise au pays des francos. 

« C’est un honneur d’avoir été nommée l’une des personnalités les plus influentes de la #frcan, aux côtés d’individus que je respecte et que j’admire. Si j’ai été sélectionnée, c’est grâce à la confiance que vous portez en mes analyses. Merci pour ce grand privilège ! », a réagi Mme Chouinard sur Twitter.

L’illustrateur franco-ontarien Marc Keelan-Bishop, qui depuis maintes années illustre avec son crayon la fierté franco-ontarienne et s’est démarqué lors de la résistance face aux coupures en 2018, est également récompensé. 

Les autres personnalités honorées sont le sénateur indépendant René Cormier ; la commissaire du Yukon, Angélique Bernard ; l’avocat Mark Power ; la présidente du comité organisateur du Congrès mondial acadien, Claudette Thériault ; la militante franco-albertaine qui préside le Bureau de visibilité de Calgary, Suzanne de Courville Nicol ; ainsi que le cofondateur de deux galas de la chanson en Alberta, Ronald Tremblay. 

Le jury composé de sept personnes, dont l’éditorialiste du Droit Pierre Jury, a évalué une quarantaine de candidatures. 

+

PALMARÈS FRANCOPRESSE DES PERSONNALITÉS INFLUENTES DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE 2019

- Dyane Adam

- Angélique Bernard

- Stéphanie Chouinard

- René Cormier

- Suzanne de Courville Nicol

- Marc Keelan-Bishop

- Mark Power

-Pascal Siakam

- Ronald Tremblay

- Claudette Thériault