Après un mois complet de fermeture en raison de la pandémie de la COVID-19, la MRC de Rouville a annoncé vendredi la réouverture partielle de la Route des champs, sous certaines conditions.
Après un mois complet de fermeture en raison de la pandémie de la COVID-19, la MRC de Rouville a annoncé vendredi la réouverture partielle de la Route des champs, sous certaines conditions.

Ouverture partielle de la Route des champs

Après un mois complet de fermeture en raison de la pandémie de la COVID-19, la MRC de Rouville a annoncé vendredi la réouverture partielle de la Route des champs, sous certaines conditions.

«Consciente que les gens ont besoin de bouger, de prendre l’air et de se changer les idées, la MRC a multiplié les efforts afin de rendre son parcours cyclable accessible et sécuritaire à la population le plus rapidement possible», a fait savoir l’organisation par communiqué.

La MRC a profité de la fermeture de l’infrastructure qui traverse la quasi-totalité de son territoire pour se livrer à des travaux d’émondage et de réparation sur le parcours. Des rappels concernant les mesures préventives et de distanciation sociale en lien avec la COVID-19 ont également été mis en évidence le long du trajet qui relie Richelieu à Saint-Paul-d’Abbotsford.

Restrictions

Toutefois, pour éviter toute contagion, il ne sera pas possible de s’accorder une pause sur le mobilier urbain ni de se soulager aux haltes et aux installations sanitaires qui se trouvent en bordure de la piste cyclable.

Les stationnements aux abords de celle-ci sont également interdits au public puisque la MRC considère que pendant l’urgence sanitaire, la Route des champs doit être réservée exclusivement aux citoyens des municipalités qu’elle traverse. Les animaux y sont aussi interdits, tout comme les véhicules à moteur, à l’exception des triporteurs, quadriporteurs et vélos électriques.

En conformité avec la consigne gouvernementale, les rassemblements entre personnes ne demeurant pas à la même adresse sont interdits et tous les usagers de la piste cyclable, peu importe leur moyen de se déplacer, devront observer une distance minimale de deux mètres et éviter de s’arrêter sur le parcours afin de prévenir l’achalandage et d’éviter les regroupements aux croisements des axes routiers.

«Il faut apprendre à marcher ou rouler autrement, car la venue d’un vaccin efficace peut être longue; ces mesures seront donc en vigueur un certain temps encore et demandent de l’adaptation pour tout le monde. Le parc régional est un atout important pour notre région et les gens l’apprécient. Nous faisons appel à chacun de vous pour respecter les consignes, autant sur la piste cyclable, qu’ailleurs sur le territoire », prie le préfet de la MRC de Rouville, Jacques Ladouceur.

En raison de la pandémie de la COVID-19, la Route des champs a été fermée entre le 23 mars et le 24 avril.

Améliorations

Malgré le contexte pandémique, la MRC de Rouville poursuivra les travaux prévus cette année sur la piste cyclable, dont l’aménagement de haltes et d’aires de repos, pour lesquels une enveloppe de 200 000$ a été octroyée.

«La végétation y sera plus belle et plus abondante, le mobiliser urbain sera amélioré, les  stationnements réaménagés et vous trouverez  désormais des bornes de réparation de vélo accessibles sur le parcours», annonce-t-on.

Cela s’ajoute au projet d’aménager 14 panneaux historiques le long du trajet cet automne, une initiative réalisée en partenariat avec la Société d’histoire et de généalogie des Quatre lieux.

À LIRE AUSSI: Voyage dans le temps sur la Route des champs