Malgré toutes les péripéties, Camille assure qu’Occupation Double représente une très belle expérience de vie.

Occupation Double: Camille stratégique, mais pas si intense

Intense, stratégique et controversée. C’est ainsi que Camille a été qualifiée, lors de son aventure à Occupation Double. De retour de l’Afrique du Sud depuis mardi soir, la gestionnaire en informatique originaire de Chicoutimi ne s’en cache pas : elle était là pour gagner, quitte à être stratégique. Et elle n’est peut-être pas aussi intense que la production l’a montrée à l’écran.

Réglons une chose tout de suite : la relation avec Louis n’a pas survécu à la fin de l’aventure. « Ses sentiments n’étaient pas réciproques, mais nous sommes en bons termes », a-t-elle précisé, lors d’une entrevue avec Le Quotidien, mercredi après-midi.

Au terme de l’émission de lundi, Camille a décidé de suivre Louis après que celui-ci ait été éliminé de l’aventure. C’était en réalité il y a trois semaines et, en attendant leur retour au Québec, elle a cohabité avec lui et Kevin, son premier coup de cœur.

« Nous avons regardé les épisodes ensemble avant de revenir de l’Afrique du Sud. Ç’a fait du bien. Nous avons pu rectifier certaines choses et mettre de l’eau dans notre vin. »

Pour la petite histoire, il faut savoir que Camille « fréquentait » Kevin avant l’arrivée de Louis dans l’aventure, et que les deux hommes sont de très bons amis dans la vraie vie.

Camille assure que le début de l’aventure s’est très bien déroulé et qu’elle en a profité à fond. Cependant, elle avoue que les deux dernières semaines ont été difficiles alors qu’elle a été la cible de critiques de la part des autres filles, étant qualifiée de stratégique pour se rendre jusqu’au bout de l’aventure.

« Quand je suis sortie, oui, j’ai fait l’aveu d’avoir été stratégique, mais on l’était tous. C’est un jeu ! Et à celles qui disaient ne pas être là pour gagner, je leur dirais : “Donnez-moi les clés du condo, je le veux !” »

Camille est revenue au Québec, mais elle n’est pas encore réellement sortie de l’aventure. Elle devait récupérer son cellulaire mercredi soir et n’avait donc pas encore accès aux articles et aux commentaires sur les réseaux sociaux.

« Je ne lirai pas les commentaires négatifs sur mon Instagram parce qu’ils ont été désactivés », a-t-elle admis.

Malgré la fin un peu plus difficile, Camille, dont la famille habite toujours à Chicoutimi, croit qu’Occupation Double représente une très belle expérience de vie. Elle gardera notamment un excellent souvenir de son voyage au Rwanda, avec Louis, où elle a pu côtoyer des gorilles. « Le voyage d’une vie », décrit-elle.

Regrette-t-elle une chose en particulier ? Oui, celle d’avoir cru que Kevin jouait le jeu.

« Il m’aimait pour vrai. Je regrette d’avoir dit certaines choses à son sujet », avoue Camille, tout en précisant de ne pas regretter de s’être tournée vers Louis pendant l’aventure.

Et y a-t-il une suite possible avec Kevin ? Ce sont de bons amis pour l’instant, assure Camille en riant, mais elle n’exclut pas qu’ils puissent prendre une coupe de vin ensemble prochainement.

Montage

Impossible de ne pas lui demander si la Camille qu’on a vue à l’écran est la même que dans la vraie vie. Selon elle, l’intensité qu’on a vue d’elle à l’émission peut être réduite de 50 %.

« La production aimait beaucoup mes entrevues, alors je leur en donnais encore plus », raconte Camille, tout en rappelant qu’il ne s’agissait que d’un jeu.

Quant au traitement qui a été réservé à Kevin, au point où un Saguenéen a eu l’idée de lancer une pétition pour dénoncer l’intimidation à Occupation Double, Camille le qualifie de « très ordinaire ».

« Je me suis laissée influencer par les commentaires, il était perçu comme une menace », alors que ne n’était pas du tout le cas, assure-t-elle.

Une chose est certaine, il y aura des comptes à régler à L’heure de vérité, ce souper où tous les participants sont réunis à la suite de l’aventure.