Jonathan Gagnon n'en est pas à ses premiers démêlés avec la justice

Neuf mois de prison pour le voleur d’armoires

Jonathan Gagnon, cet homme de 37 ans épinglé en flagrant délit il y a quelques jours alors qu’il volait les armoires de cuisine d’un logement de Jonquière, passera les neuf prochains mois derrière les barreaux. L’individu a plaidé coupable à une kyrielle d’accusations, mercredi matin au Palais de justice de Chicoutimi, dont possession de stupéfiants, entreposage et possession illégales d’une arme à feu, vols, introduction par effraction, possession d’outils de cambriolage et bris de probation.

Jonathan Gagnon a été arrêté dimanche dernier, alors qu’il tentait de voler les armoires d’un logement inoccupé de la rue Saint-Joseph, à Jonquière. Ce sont des voisins, alertés par le vacarme, qui ont contacté le propriétaire de l’immeuble. Lorsque les policiers sont arrivés sur place, Gagnon, qui était accompagné d’un complice, a prétexté que le propriétaire lui avait demandé de désinstaller lesdites armoires, ce qui était faux. Gagnon était détenu depuis, puisqu’il était également en attente pour d’autres dossiers au Palais de justice de Chicoutimi.

Plus de détails à venir.