Pierre Karl Péladeau, Pierre Péladeau et George McLaren en février 1988

Mort de l’éditeur et diplomate George MacLaren

MAHONE BAY, N.-É. - L’ancien avocat, éditeur et diplomate québécois George MacLaren est mort jeudi dernier à son domicile de la Nouvelle-Écosse à l’âge de 79 ans. Il souffrait d’un cancer.

M. MacLaren, qui avait vu le jour à Lac-Brome, était diplômé en droit de l’Université Laval. Il a d’abord pratiqué le droit à Montréal avant d’ouvrir son propre cabinet d’avocats à Sherbrooke en 1971.

Quelques années plus tard, George MacLaren a acquis le journal anglophone The Sherbrooke Record d’un trio d’homme d’affaires notamment composé de Conrad Black.

Il a ensuite été approché par l’homme d’affaires Pierre Péladeau pour lancer, en mars 1988, un nouveau quotidien de langue anglaise, le Montreal Daily News, qui a fermé ses portes un an et demi plus tard.

En 2003, le premier ministre de l’époque, Jean Charest, a fait de George MacLaren le responsable de la délégation générale du Québec à Londres, en Irlande et en Scandinavie.

Tout au long de sa vie, M. MacLaren a consacré beaucoup de temps à diverses causes, notamment celle de la promotion de la communauté anglophone des Cantons-de-l’Est et pour une fondation du domaine de la santé.

George MacLaren laisse dans le deuil son épouse, deux enfants et deux petits-enfants. L’inhumation de sa dépouille aura lieu à une date ultérieure dans un cimetière de Buckingham, en Outaouais.