Les boîtes de rouleaux, pâtés impériaux et hors-d’oeuvre produits par Deliwok à Chicoutimi ont été vendues à 425 000 exemplaires, au cours de la dernière année.

Mets asiatiques «made in» Saguenay: Deliwok investit 3,2 M$

Le fabricant alimentaire Deliwok, installé dans le parc industriel Henri-Girard de Chicoutimi, prend de l’expansion et se tourne vers la production robotisée à la suite d’un investissement de 3,2 M$ qui lui permettra de tripler sa production de rouleaux asiatiques pour la porter à 15 millions d’unités annuellement.

L’annonce a été effectuée par le président Roger Lévesque et son fils Pierre-Yves, à la suite du dévoilement d’une aide financière remboursable de 1,15 M$ accordée par Développement économique Canada, en présence du député de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, et de Michel Potvin, président de Promotion Saguenay.

Largement connu comme traiteur au Saguenay, M. Lévesque a quitté le domaine il y a cinq ans pour prendre la tête des entreprises Mermax et Viande-O-Max avant d’acquérir Deliwok de Rémi Lavoie. 

En conférence de presse, M. Lévesque a mentionné que depuis ses débuts, Deliwok fabrique des rouleaux, des pâtés impériaux et du poulet pané selon différentes recettes, et ce, à la main en mettant à contribution une soixantaine d’employés. « En cinq ans, notre chiffre d’affaires est passé de 1,2 M$ à 4,5 M$ avec la fabrication de 5 millions de rouleaux », explique-t-il. La popularité des rouleaux vendus sous les marques Thaïzone, Asian Platter à différentes chaînes alimentaires et de restauration, dont Costco, Thaï Express et Yuzu, a fait en sorte qu’il devenait impossible de répondre à la demande de très grands distributeurs, faute d’installations de production nécessaire.

C’est sur ces bases que M. Lévesque a décidé de prendre de l’expansion avec l’acquisition d’une nouvelle chaîne de production robotisée et automatisée double capable de produire 7000 rouleaux à l’heure. « On a acquis le meilleur équipement de pointe fabriqué sur mesure d’une compagnie du Danemark qui permet de fabriquer la préparation, rouler, cuire et congeler jusqu’à moins 23 degrés Celsius les rouleaux en un cycle de 20 minutes », mentionne M. Lévesque.

Le président de Promotion Saguenay, Michel Potvin, le président de Deliwok, Roger Lévesque, le député fédéral de Lac-Saint-Jean, Richard Hébert, et le coprésident de Deliwok, Pierre-Yves Lévesque, étaient présents à la conférence de presse.

Désormais, Deliwok fabriquera elle-même les pâtes à rouleaux, un ingrédient provenant d’un fournisseur externe emballé en paquets individuels de 50 unités qu’il fallait déballer, faire décongeler manuellement, ce qui entraînait un gaspillage de plastique énorme.

À titre d’exemple, la nouvelle friteuse qui sera installée mesurera 48 pouces par vingt pieds de longueur et pourra contenir 1600 litres d’huile tandis que la tour d’azote liquide nécessaire à la congélation mesurera 18 pieds de longueur par huit pieds de largeur et 20 pieds de hauteur. 

Pour abriter ces nouveaux équipements, Deliwok agrandit son usine sur une surface de 10 000 pieds carrés répartis sur deux étages. L’entrepreneur général Méthodex a reçu le mandat de procéder à la construction de la nouvelle section d’ici la fin du mois de septembre. L’homme d’affaires espère ainsi doubler le chiffre d’affaires pour atteindre les 8 M$.

En ce qui a trait à la création d’emplois découlant de l’automatisation des installations, Nancy Lalancette, directrice générale, a mentionné qu’il n’y en aurait aucun, sauf que les emplois existants seront consolidés afin de permettre à certains employés de progresser au sein de la hiérarchie interne.