L'ex-animateur de radio au 104,7 et ancien député provincial, Roch Cholette, jaugerait ses appuis en prévision d'une éventuelle candidature à la mairie de Gatineau.
L'ex-animateur de radio au 104,7 et ancien député provincial, Roch Cholette, jaugerait ses appuis en prévision d'une éventuelle candidature à la mairie de Gatineau.

Mairie de Gatineau: Roch Cholette jaugerait ses appuis

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
L’ancien député libéral de Hull et ancien animateur du midi au 104,7 FM, Roch Cholette, multiplie les rencontres avec des personnalités de la sphère publique, ce qui fait dire à plusieurs sources contactées par Le Droit qu’il jaugerait ses appuis en prévision d’une éventuelle candidature à la maire de Gatineau en 2021, a appris Le Droit.

Plusieurs sources contactées par Le Droit affirment que M. Cholette est sérieux dans sa démarche. Il chercherait d’abord à tester la température de l’eau face à son éventuelle candidature. Il tenterait de voir avec qui il pourrait développer une vision commune et sur qui il pourrait s’appuyer dans une lutte contre le maire Maxime Pedneaud-Jobin qui selon toutes vraisemblances briguera un troisième mandat. 

À LIRE AUSSI: Mairie de Gatineau: Cholette ne ferme pas la porte

> Pas de course à la mairie de Gatineau pour Daniel Champagne

M. Cholette a été remercié par le 104,7 FM à la fin du mois de juin pour des raisons financières. Il était à la barre de l’émission du midi depuis neuf ans. Très critique du maire Pedneaud-Jobin, M. Cholette a rapidement été interpellé après son départ du 104,7 FM pour réfléchir à se porter candidat à la mairie en 2021.  

Il semble d’ailleurs avoir accéléré la cadence de ses rencontres au cours des dernières semaines. Le Droit a pu confirmer qu’il a rencontré plusieurs élus, dont les conseillers Jocelyn Blondin et Louise Boudrias. 

Le député fédéral de Gatineau, Steven MacKinnon, a pour sa part été rencontré par M. Cholette au début du mois d’août. Il a aussi rencontré le conseiller Daniel Champagne le 26 août dernier. Ce lundi matin, c’était au tour du député de Pontiac, André Fortin, de le rencontrer. 

«C’est lui qui m’a contacté pour me rencontrer et j’ai accepté, confirme M. Champagne. C’était une rencontre informelle, c’était plus jaser pour jaser. On a discuté de ce qui s’en vient sur la scène municipale et de la prochaine campagne électorale. Il n’a pas été question de stratégie. Il ne m’a pas demandé de l’appuyer ni de laisser tomber mon éventuelle candidature à la mairie. Pour ma part, je ne cherchais pas son appui non plus.»

La conseillère municipale Louise Boudrias.

La conseillère Louise Boudrias affirme qu’il est «évident que Roch Cholette tente de vérifier des choses» en ce moment. «Je sais que beaucoup de gens l’ont approché, dit-elle. Il tente de voir sur quels éléments il pourrait s’entendre avec les gens et qui pourraient être des appuis potentiels pour lui. On s’est rencontré il y a deux semaines. Il voulait voir comment je vois les choses et la prochaine course à la mairie.»


« On a discuté de ce qui s’en vient sur la scène municipale et de la prochaine campagne électorale. Il n’a pas été question de stratégie. Il ne m’a pas demandé de l’appuyer ni de laisser tomber mon éventuelle candidature à la mairie. »
Daniel Champagne, conseiller municipal du district du Versant

Selon nos sources, M. Cholette aimerait que Mme Boudrias et M. Blondin considèrent un autre mandat à titre de conseiller s’il devait décider de briguer la mairie de Gatineau. Les deux élus municipaux ont déjà laissé entendre qu’ils pourraient quitter la vie politique à la fin du présent mandat. 

«Je vais redire ce que j’ai déjà dit, pour demeurer en politique, je vais avoir besoin d’un candidat qui a plus de chance de gagner que de perdre et avec qui je pourrais partager une vision, indique Mme Boudrias. Je crois que Gatineau a besoin d’un nouveau maire, un indépendant, quelqu’un qui souhaite revenir à la base, aux services de proximité et qui veut s’éloigner des études et des processus. Avant d’appuyer quelqu’un, je vais vouloir en savoir plus sur sa vision des choses, sur son plan de match. Je vais vouloir voir si on partage vraiment la même vision des choses.»