Louis Robitaille montre le poing en apprenant que les Olympiques allaient obtenir le premier choix du prochain repêchage de la LHJMQ. Son club pourra réclamer trois des quatre premiers joueurs.
Louis Robitaille montre le poing en apprenant que les Olympiques allaient obtenir le premier choix du prochain repêchage de la LHJMQ. Son club pourra réclamer trois des quatre premiers joueurs.

Loterie historique pour les Olympiques [VIDÉO]

Jean-François Plante
Jean-François Plante
Le Droit
La reconstruction des Olympiques de Gatineau vient de prendre une vitesse fulgurante.

Grands vainqueurs de la loterie de la LHJMQ mercredi après-midi, ils auront le luxe de choisir le meilleur espoir d’une séance de sélection pour la première fois de leur histoire de 47 ans.

Mieux encore, ils ont aussi gagné le droit de réclamer le deuxième joueur du repêchage 2020. Après, ils passeront la parole aux Sea Dogs de Saint-Jean, mais ils la reprendront aussitôt pour sélectionner le quatrième joueur de la séance du 5 juin prochain.

Louis Robitaille s’est retenu pendant la conférence Skype qu’il tenait avec Trevor Georgie (directeur général des Sea Dogs), Patrick Roy (entraîneur-chef et directeur général des Remparts de Québec) et le directeur des communications de la LHJMQ. Il a subtilement brandi le poing quand il s’est rendu compte qu’il venait de gagner la loterie, mais dans le fond, il était soulagé.

«C’est un honneur et un privilège de pouvoir choisir le premier joueur du repêchage. Maintenant que nous savons que nous aurons les deux premiers choix, nous savons exactement sur quoi nous allons travailler», a-t-il dit à partir de son bureau du centre Robert-Guertin.

En raison des règles de confinement, il n’y avait pas foule au «Vieux Bob» mercredi, mais il régnait une ambiance festive au deuxième étage de l’amphithéâtre de la rue Carillon. Les sacrifices du passé auront enfin rapporté des dividendes.

Alain Sear a démissionné de son poste en décembre dernier, mais l’ancien directeur des opérations hockey avait eu la vision d’échanger Maxim Trépanier aux Mooseheads de Halifax avec un choix de quatrième ronde le 27 décembre 2018. En retour, il leur avait subtilisé un choix de première ronde en 2020 et le Gatinois William Dagenais. C’est avec la boule au logo des Mooseheads que les Olympiques ont hérité du premier choix de la séance 2020.

Le deuxième choix a été le fruit d’une transaction avec le Titan d’Acadie-Bathurst qui avait impliqué Mitchell Balmas. Enfin, les Olympiques parleront au quatrième rang de la prochaine séance avec leur propre choix au repêchage.

Tristan Luneau

Armé jusqu’aux dents pour construire une équipe championne, Louis Robitaille pourra maintenant lancer un appel au meilleur espoir du prochain repêchage. 

Tristan Luneau

Tristan Luneau, un défenseur des Estacades de Trois-Rivières, vient en tête de liste. Il a cependant un engagement verbal avec l’Université du Wisconsin dans la NCAA.

«J’ai une bonne relation avec son agent. À présent que nous savons à quoi nous en tenir, nous allons amorcer des discussions avec son clan pour lui expliquer ce que les Olympiques pourront lui offrir comme encadrement. Nous allons aussi commencer à discuter avec les autres joueurs qui occupent une place de choix sur notre liste de recrutement.»

Chose certaine, les Olympiques ont attendu tellement longtemps pour avoir le premier choix d’un repêchage qu’ils n’ont pas l’intention de s’en départir dans une transaction.

«Tout est possible. Je sens que j’aurai beaucoup de discussions avec les autres directeurs généraux, mais nous allons parler au premier rang. Nous avons trois des quatre premiers choix, et dans ma tête, nous allons garder tous les trois. Nous voulons bâtir une équipe à partir du repêchage parce que nous voulons être bons à long terme. Nous partons avec une excellente base, mais le repêchage est une science inexacte. Il faudra faire les bons choix.»

Il reste le 13e choix de la première ronde (celui de l’Armada de Blainville-Boisbriand - Shawn Boudrias) qui pourrait être monnayable. Il serait surprenant que les Olympiques repêchent quatre fois en première ronde et qu’ils amorcent la prochaine saison avec quatre joueurs de 16 ans.

Cibles

Pour le moment, impossible de savoir si Robitaille et ses recruteurs ont ciblé des joueurs en particulier dans leur top-4.

«Nous voudrions nous améliorer à toutes les positions. Il y a une abondance de bons défenseurs dans le prochain repêchage. Il a de bons attaquants et une belle profondeur chez les gardiens. Nos recruteurs ont une bonne idée des meilleurs talents. Moi, à titre de nouveau DG qui était seulement entraîneur l’an dernier, je suis dans les séances vidéo pour me familiariser avec les joueurs maintenant.»