C’est la première fois en 102 ans qu’on ne déterminera pas de champion au niveau junior majeur au Canada.

Ligue canadienne de hockey: séries et Coupe Memorial annulées

Vous pouvez maintenant ajouter les séries de la Coupe du président et le tournoi de la Coupe Memorial à la longue liste d’annulations dans le monde du sport en raison de la pandémie de la COVID-19.

Dans un communiqué publié lundi soir, la Ligue canadienne de hockey a annoncé l’annulation des séries éliminatoires de ses trois circuits affiliés ainsi que le plus important tournoi de hockey junior au Canada.

Pour une première fois en 102 ans, il n’y aura donc aucun match pour déterminer quelle est la meilleure équipe de hockey junior au pays. Dans le cas de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui en était à sa 51campagne, il s’agira de la première fois qu’elle ne sera pas en mesure de couronner un champion.

Cette annonce survient six jours après que la LHJMQ eut annoncé l’annulation du reste de sa saison, le 17 mars. La Ligue de l’Ontario et la Ligue de l’Ouest avaient pris la même décision le lendemain.

La LCH avait annoncé la suspension de la saison des trois circuits le 12 mars, pour lutter contre la propagation de la COVID-19.

Les plus récentes mises à jour et les directives émises par les agences de santé provinciales et fédérales rendaient impensable la présentation des parties éliminatoires.

«Avec l’évolution de la crise au cours des derniers jours, il n’y avait plus de scénarios potentiels dans lesquels la tenue des séries éliminatoires était réaliste, a indiqué le commissaire de la LHJMQ, Gilles Courteau, dans un communiqué. Il s’agit d’une période excessivement difficile pour notre société et ce triste épisode va bien au-delà des frontières du hockey. C’est pourquoi il est capital de prendre des décisions responsables.

«C’est l’une des décisions les plus difficiles que j’ai dû prendre dans ma carrière», a-t-il ajouté.

La propagation rapide de la COVID-19 avait placé les joueurs et les équipes de la LHJMQ dans l’incertitude quant à un retour au jeu. Impuissantes devant les récents développements, certaines formations du circuit Courteau ont dû se résigner à déjà penser à l’an prochain.

«Nous étions en attente de développements. Maintenant que la saison et les séries sont officiellement annulées, nous pourrons préparer un plan d’action afin de tirer un trait sur l’année 2019-2020 et entamer la préparation en vue de la prochaine saison, a fait savoir Nicolas Célant, coordonnateur aux événements, marketing et relations avec les médias du Drakkar de Baie-Comeau.

Phoenix de Sherbrooke

Parmi les équipes les plus touchées, il faut sans contredit penser au Phoenix de Sherbrooke et aux Saguenéens de Chicoutimi, qui constituaient deux des trois meilleures formations de la LHJMQ.

Le Phoenix, qui trônait au premier échelon du classement général lors de l’annulation du reste de la saison, a effectué quelques transactions pour solidifier son noyau de joueurs et s’était présenté comme un aspirant très sérieux pour remporter la Coupe du président, et possiblement la coupe Memorial.

Bien que grandement déçu du dénouement, l’entraîneur-chef du Phoenix, Stéphane Julien, commençait à s’en douter.

«Avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment, ç’aurait pris un miracle pour qu’on revienne au jeu, a-t-il déclaré. J’ai une pensée pour nos joueurs de 20 ans, qui disputaient leur dernière saison dans la LHJMQ. C’est une déception pour nous, mais aussi pour eux. Nous pensons connaître une autre bonne saison l’an prochain et nous n’avons pas complètement sacrifié notre jeunesse.»

Saguenéens de Chicoutimi

Les Saguenéens, deuxièmes dans l’Association Est au moment de la suspension du jeu, connaissaient quant à eux leur meilleure saison en 47 ans. Ils avaient réussi quelques coups d’éclat avant la date butoir des échanges, faisant notamment l’acquisition des attaquants Félix Bibeau, Raphaël Lavoie et Dawson Mercer.

«Nous étions optimistes quant à la position avantageuse dont s’était dotée notre ligue jusqu’à aujourd’hui, grâce à une patience et une solidarité de tous les instants. Dans une situation où l’avenir, même rapproché, est inconnu, l’organisation des Saguenéens était motivée à participer activement à la relance d’une région, d’une ligue, de tout un peuple qui vit souvent ses émotions à travers le hockey. De là notre grande déception aujourd’hui», a mentionné par voie de communiqué le président des Saguenéens, Richard Létourneau.

Sur Twitter, les Islanders de Charlottetown et les Wildcats de Moncton ont dit soutenir la décision de la LCH.

Le tournoi de la Coupe Memorial devait avoir lieu du 22 au 31 mai à Kelowna. La ville hôtesse pour 2021 n’a pas encore été choisie.

Courteau doit s’adresser aux médias mardi matin.