L'espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson
L'espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson

L’espoir des Blue Jays Jean-Christophe Masson avec les Diamants

Au lieu de faire ses débuts dans les filiales des Blue Jays de Toronto, le voltigeur Jean-Christophe Masson passera plutôt la prochaine saison avec les Diamants de Québec.

Mardi, le jeune joueur de 17 ans a obtenu le feu vert de la part du club des ligues majeures pour participer à la courte saison de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ). Il jouera son premier match à Trois-Rivières, jeudi, contre les Aigles.

«C’est plaisant pour moi de pouvoir jouer à Québec toute la saison. J’ai hâte que ça commence, ça fait longtemps que je n’ai pas joué. J’étais déjà prêt, cet hiver, pour le camp d’entraînement, je le suis encore tout autant», disait Masson à la veille de son premier match avec les Diamants.

Choix de 26e ronde des Blue Jays, Masson fut l’un des plus jeunes joueurs réclamés au repêchage des ligues majeures, en 2019. À 17 ans, il sera aussi l’un des plus jeunes à s’aligner avec une formation de la LBJEQ.

«Les Blue Jays étaient d’accord avec l’idée que je joue, cet été, il fallait cependant que je signe un document parce que leurs assurances ne me couvraient pas si j’évoluais au Québec», expliquait-il.

En raison de la pandémie, la saison a été annulée dans les ligues mineures du baseball affilié. Mais à Québec, deux options se présentaient à Masson, soit d’évoluer dans le tournoi que préparaient les Capitales ou retrouver ses amis de son âge avec les Diamants.

«Pour mon développement, l’option des Capitales était très intéressante. Mais avec les Diamants, je vais aussi pouvoir avoir un bon nombre de présences au bâton, jouer au baseball de façon bien encadrée et le faire sur un terrain de niveau professionnel», notait le produit du programme sport-études des Canonniers de Québec, dont l’un des enseignants est Dominik Walsh, qui sera son entraîneur-chef avec les Diamants.

Mis sous contrat en juin 2019, Masson avait passé deux semaines en République dominicaine pour disputer quelques matchs avec la filiale des Jays, là-bas. Son entrée aux États-Unis avait été retardée en raison de l’attente d’un visa.

«Oui, c’est décevant que la saison soit annulée dans les mineures, mais la situation était inévitable. Ça ne donne rien de me morfondre. J’ai plusieurs amis avec les Diamants, je veux profiter au maximum de l’expérience de jouer à Québec, cet été. Si je n’avais pas été repêché, j’aurais joué dans le junior élite, cette année. J’y ai joué lors des deux dernières saisons avec l’ABC (académie de baseball du Canada), alors je suis familier avec le calibre», ajoutait le joueur de Saint-Nicolas.

Belle surprise

Chez les Diamants, on voyait la présence de Masson dans l’alignement comme étant une belle surprise.

«Tout le monde en sort gagnant, le jeune, les Diamants, ses coéquipiers et la Ligue. Le plan B qui s’offre à lui est intéressant parce qu’à son âge, il devait affronter des lanceurs et il y en a de très bons dans notre division. Oui, il sera mis à l’épreuve parce qu’il possède un contrat professionnel, mais il ne faut pas oublier qu’il n’a que 17 ans. Jean-Christophe sera un très bon joueur dans le junior, mais il n’arrive pas ici comme un sauveur», notait Walsh, dont le club jouera contre exclusivement contre Charlesbourg, Saguenay et Trois-Rivières, cette saison.

Masson avait été un choix tardif des Diamants, l’automne dernier, au repêchage régional de la LBJEQ.

«On l’avait pris juste pour qu’il soit sur notre liste, au cas où. On n’avait pas prévu qu’il puisse jouer avec nous, surtout pas cette année», notait celui dont l’équipe a remporté le championnat de la LBJEQ en 2019.

Les Diamants disputent leur premier match de la 74e saison de baseball junior, jeudi, à Trois-Rivières. Un calendrier de 21 matchs attend les équipes de la LBJEQ en plus des séries éliminatoires, dont le format sera bien dévoilé. Champion frappeur de la ligue en 2019, Émile Boies sera le partant des Diamants, jeudi. La formation québécoise jouera aussi au Stade Canac samedi (13h) contre Trois-Rivières) et dimanche (17h) contre Charlesbourg.