Un mémorial en hommage aux militaires canadiens morts en mer Ionienne 
Un mémorial en hommage aux militaires canadiens morts en mer Ionienne 

Les dépouilles de militaires canadiens morts en mer Ionienne retrouvés

OTTAWA - Les Forces armées canadiennes disent avoir retrouvé les restes de militaires morts le mois dernier lorsque l'hélicoptère dans lequel ils prenaient place s'est abîmé en mer Ionienne, entre la Grèce et la Sicile.

Six militaires canadiens sont morts le 29 avril lorsque l'hélicoptère Cyclone s'est abîmé en mer, sous les yeux de camarades sur le pont du navire d'attache NCSM Fredericton, pendant un exercice de l'OTAN.

Une équipe mixte de recherche et sauvetage des Forces armées canadiennes et de la Marine américaine était arrivée tôt mercredi matin sur le site de l'écrasement du CH-148 Cyclone, à quelque 220 miles nautiques de Catane, en Sicile, indique l'armée canadienne dans un communiqué.

Par la suite, un véhicule sous-marin téléguidé a plongé à une profondeur de 3143 mètres et a «rapidement trouvé un gros morceau du fuselage». Les dépouilles des militaires morts ont aussi été trouvées «dans les environs de l'épave» de l'appareil.

Les restes de deux des victimes seulement avaient été retrouvés dans les jours qui ont suivi l'accident.

L'armée canadienne affirme que les équipes de recherche resteront aussi longtemps que nécessaire sur le site de l'accident. Les Forces armées canadiennes avaient demandé l'aide des Américains pour retrouver l'épave parce qu'elle n'a pas la capacité de fouiller dans des eaux aussi profondes.

Le corps de l'enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough a été retrouvé tout de suite après l'écrasement, et les restes du capitaine Brenden Ian MacDonald, également de la Nouvelle-Écosse, ont été retrouvés deux semaines plus tard.

Quatre autres membres des Forces armées sont toujours portés disparus et présumés morts, soit les capitaines Maxime Miron-Morin et Kevin Hagen, l'enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke et le caporal-chef Matthew Cousins.