Les Blue Bombers ont remporté la Coupe Grey, dimanche, pour la 11e fois de leur histoire, mais la première fois depuis 1990. Leurs adversaires, les Tiger-Cats de Hamilton, avaient pourtant dominé la Ligue canadienne de football en saison, avec une fiche de 15-3.

Les Blue Bombers remportent la coupe Grey

CALGARY — Andrew Harris a récolté 169 verges dont 134 au sol et les Blue Bombers de Winnipeg ont gagné la coupe Grey pour la première fois depuis 1990, dimanche, battant les Tiger-Cats de Hamilton par la marque de 33-12.

Il s’agit de leur 11e titre au total, obtenu cette fois contre un club qui a dominé la LCF avec une fiche de 15-3 en saison régulière.

Les Bombers signaient un deuxième gain de suite au McMahon Stadium; il y a deux semaines, ils y ont défait les Stampeders en demi-finale de l’Ouest, avant de mériter leur place au match ultime en battant les Roughriders, en Saskatchewan.

Winnipeg menait 21-6 à la demie grâce notamment à deux touchés de Harris, un natif de la capitale manitobaine. Sans surprise, il a été nommé le joueur le plus utile de la rencontre, ainsi que le meilleur Canadien.

«C’est flatteur comme honneur, mais le seul trophée que je veux, c’est le gros trophée argenté, a dit Harris, qui a toujours rêvé de mettre fin à la disette des Blue Bombers depuis qu’il a rejoint les rangs du club en 2016. C’est irréel, c’est incroyable. C’est un rêve devenu réalité.

«Je suis tellement fier d’être un Winnipégois. J’ai très hâte de revenir dans notre ville et de partager le trophée avec tous les citoyens.»

Recevant le ballon pour entamer le troisième quart, les Bombers ont rendu leur dessein encore plus clair en ajoutant un placement de 39 verges de Justin Medlock. Harris a fourni une course de huit verges dans la montée, après que le quart Chris Streveler ait capté une passe de 13 verges de Darvin Adams.

Zach Collaros des vainqueurs a complété 17 passes sur 23, pour 170 verges.

«D’avoir la chance de jouer dans un match aussi énorme, le match le plus significatif de la saison et d’être capable de jouer à ton meilleur, c’est très impressionnant, a déclaré l’entraîneur-chef des Blue Bombers, Mike O’Shea. Ils ont certainement profité pleinement de l’occasion. Mes joueurs doivent être extrêmement fiers de ça.»

Dane Evans des Tiger-Cats a rejoint Bralon Addison avec une passe de touché de quatre verges, en fin de troisième quart. On a toutefois raté ce qu’on espérait être un converti de deux points.

«Ça fait mal, vraiment. Je ne vais pas vous mentir», a admis Evans.

«C’est un sentiment horrible. Honnêtement, c’est terrible. Ce n’est pas comme ça que je me l’étais imaginé. Ce n’est pas comme ça que je voulais que ça se passe et c’est de notre faute», a-t-il ajouté.

«Nous avions un bon plan de match et nous ne l’avons pas exécuté.»

Drew Wolitarsky a aidé à relancer les Bombers avec un attrapé de 26 verges, lors d’une charge soldée par un placement de 41 verges de Medlock.

Les Bombers prenaient ainsi une priorité de 27-12.

Issue scellée

Au dernier quart, l’issue n’a plus fait de doute quand Medlock a réussi un placement de 17 verges, avec 6:12 au cadran. Harris a brillé en défrichant 26 verges, amenant les siens aux portes des buts. Nic Demski, natif de Winnipeg lui aussi, a capté deux passes pour 41 verges durant la montée.

Jackson Jeffcoat a ajouté un sac où il a repris l’échappé et Medlock a apposé la dernière touche, un placement de 19 verges. Il égalait un record de la coupe Grey avec six réussites.

Le triomphe a été acquis devant une foule de 35 439 personnes.

Evans a obtenu 200 verges aériennes, complétant 15 passes sur 25.

Lors du quatrième jeu du match, Evans a ciblé Jaelon Acklin, mais le ballon a glissé des doigts de ce dernier, échouant dans les mains de Brandon Alexander. Winnipeg a toutefois laissé filer cette première chance de mettre des points au tableau.

«Ils ont joué un meilleur match aujourd’hui et c’est pour cette raison qu’ils sont les champions», a soutenu l’entraîneur-chef des Ticats, Orlondo Steinauer, qui a tenu un long discours après la rencontre.

«Je leur ai dit que j’étais fier d’eux et qu’ils devaient garder la tête haute. À un certain point, ils vont être capables de réfléchir et ils vont laisser aller leurs émotions. Il n’y a rien de mal là-dedans», a-t-il ajouté.

La défense des Bombers s’est reprise dès la prochaine occasion: Willie Jefferson a fait perdre le ballon à Evans et Adam Bighill l’a saisi, à la ligne de 15 des Félins. Harris a suivi avec une course de touché, plaçant les Blue Bombers aux commandes.

Lirim Hajrullahu a répliqué avec un placement de 44 verges, à mi-chemin au premier quart.

Placement de 47 verges

À la montée suivante des Bombers, Kenny Lawler fils a capté une passe de 30 verges, mais le club a dû se contenter d’un simple. Le premier quart a pris fin avec Winnipeg en avance 8-3.

Dans la première minute du deuxième quart, Hajrullahu a inscrit un placement de 47 verges, diminuant le déficit des Tiger-Cats à deux points.

Les Bombers ont mis en place une montée soutenue pour gonfler leur priorité de trois points - cochant «réussi» lors de trois premiers essais de suite, avant une réception de neuf verges de Harris. Medlock a ensuite touché la cible à partir de 45 verges.

Au milieu du deuxième quart, Janarion Grant a mis son grain de sel en ramenant un botté de dégagement sur 32 verges.

Harris a ensuite contribué une course de 21 verges, avant de capter une passe de touché de 18 verges. Le converti a porté le coussin des Bombers à 18-6.

Quand ils ont eu le ballon de nouveau, les Blue Bombers ont continué de mettre de la pression.

Demski a réussi une escapade de 22 verges tard en première demie et avant l’entracte, le club en or et en bleu a pu ajouter un placement de 16 verges de Medlock. La première demie s’est donc conclue avec le groupe de Mike O’Shea bien en contrôle, 21-6.

Il s’agissait de la 107e édition de la coupe Grey. Les Blue Bombers ont gagné le tirage au sort avant le match, choisissant toutefois de botter pour lancer les hostilités.

Le McMahon Stadium accueillait le match ultime pour la première fois depuis 2009. Le spectacle à la demie a été l’affaire de Keith Urban.

L’arbitre en chef était André Proulx de Drummondville, qui prenait part à une huitième coupe Grey.