Mary Higgins Clark
Mary Higgins Clark

L’écrivaine Mary Higgins Clark s’éteint à l’âge de 92 ans

L’écrivaine américaine décrite comme la reine du suspense, Mary Higgins Clark, s’est éteinte vendredi soir à Naples, en Floride, à l’âge de 92 ans.

Sur le site internet de l’autrice, la présidente et chef de la direction de la maison d’édition Simon & Schuster, Carolyn K. Reidy, a offert ses sympathies à sa famille. Elle souligne également l’importance de la contribution de Mary Higgins Clark à la maison d’édition qu’elle dirige.

«Personne ne s’est jamais lié plus avec ses lecteurs que Mary», a déclaré son éditeur de longue date, Michael Korda, dans un communiqué.

«Elle les comprenait comme s’ils faisaient partie de sa propre famille. Elle était toujours absolument sûre de ce qu’ils voulaient lire - et, peut-être plus important encore, de ce qu’ils ne voulaient pas lire - et pourtant elle a réussi à les surprendre à chaque livre.»

«Depuis 1975, avec la publication de La maison du guet (Where are the children?), chacun de ses 56 livres a été un livre à succès. Il y a plus de 100 millions de copies imprimées de ses livres aux États-Unis; ce sont des livres à succès internationaux et ont été traduits dans chacune des langues les plus répandues et dans bien d’autres», indique Mme Reidy.

Cette dernière ajoute que Mary Higgins Clark était selon elle entièrement dévouée à sa maison d’édition ainsi qu’à ses lecteurs, allant à la rencontre de ces derniers à chaque fois qu’elle faisait une tournée de promotion pour ses ouvrages.

«Elle était unique. Personne n’a jamais développé de lien aussi fort avec ses lecteurs que Mary; elle les comprenait comme s’ils faisaient partie de sa famille. Elle était toujours certaine de savoir ce qu’ils voulaient lire et, ce qui est peut-être plus important, de ce qu’ils ne voulaient pas lire, mais arrivait tout de même à les surprendre à chaque livre», ajoute pour sa part Michael Korda, éditeur en chef de Simon & Schuster.

Veuve à la fin de la trentaine avec cinq enfants, elle a écrit de multiples succès de librairie au cours de la seconde moitié de sa vie, écrivant ou co-écrivant «La Nuit du renard», «Toi que j’aimais tant» et plus de 50 autres livres à succès.

Mary Higgins Clark s’est spécialisée dans les histoires ou des héroïnes triomphaient du danger, comme la jeune procureure assiégée dans «Je t’ai donné mon coeur» ou la mère de deux enfants dont le deuxième mari est un fou dangereux dans «Un cri dans la nuit». L’objectif de Mary Higgins Clark en tant qu’auteure était simple, mais rarement facile: donner envie aux lecteurs de continuer à lire.

Mary Higgins Clark est demeurée active jusqu’à la fin de sa vie. Son dernier roman, En secret (Kiss The Girls And Make Them Cry), a été publié l’an dernier. Avec The Associated Press