Le premier ministre François Legault et la mairesse Sonia Paulus à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dimanche

L’eau se retire à Sainte-Marthe-sur-le-Lac selon la mairesse Sonia Paulus

SAINTE-MARTHE-SUR-LE-LAC - La mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac dans les Laurentides, Sonia Paulus, rapporte lundi qu’il y a baisse du niveau de l’eau sur une importante partie du territoire de la ville située sur la rive nord du lac des Deux Montagnes.

La construction d’une digue temporaire le long de la 23e Avenue est terminée, alors que celle située sur la 29e Avenue sera complétée bientôt. À l’extérieur de ces deux digues, 32 pompes ont été installées afin de propulser l’eau plus loin et entre-temps, le système de gestion des eaux pluviales a recommencé à fonctionner, rejetant graduellement l’eau des rues vers le lac.

La mairesse Paulus a affirmé en entrevue au Réseau de l’information que certaines personnes pourront être conduites chez elles dans la journée de lundi afin de récupérer des effets essentiels, tels leurs médicaments.

Cependant, il est probable que les gens demeurant dans la zone la plus fortement inondée, entre les 23e Avenue et la 29e Avenue, n’aient pas la même chance. Une décision sera prise à cet effet plus tard lundi.

En ce qui a trait à la digue végétale qui a cédé samedi soir et provoqué une rapide inondation dans la ville, les travaux de réfection n’ont pas été entrepris. La mairesse Paulus a expliqué que les flots du lac étaient trop puissants.

Dans son bilan dressé dimanche soir, la Sécurité publique chiffrait à 2500 le nombre de maisons inondées et à 6000 le nombre de personnes évacuées à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, une ville d’environ 18 000 habitants.