La construction du pont à haubans à six voies de 2,5 km offrira une deuxième option aux automobilistes pour circuler entre Windsor, en Ontario, et Détroit, au Michigan. Il devrait être ouvert à la circulation vers la fin de l’année 2024.

Le pont Gordie-Howe coûtera 5,7 G$ et sera prêt en 2024

OTTAWA — Le nouveau pont qui va traverser la frontière entre le Canada et les États-Unis à l’endroit le plus achalandé devrait coûter 5,7 milliards $.

La société d’État qui supervise la construction du pont international Gordie-Howe précise que le prix comprend les coûts de conception, de construction, d’exploitation et d’entretien du pont ainsi que de ses accès des deux côtés de la frontière pendant 30 ans.

Les administrateurs soutiennent que la facture aurait été supérieure à 6,2 milliards $ si le gouvernement canadien n’avait pas fait appel à un consortium privé et qu’il avait préféré payer l’intégralité de la facture.

La construction du pont à haubans à six voies de 2,5 km offrira une deuxième option aux automobilistes pour circuler entre Windsor, en Ontario, et Détroit, au Michigan. Il devrait être ouvert à la circulation vers la fin de l’année 2024.

Le gouvernement canadien s’attend à payer le pont en percevant des péages. Il a accepté d’assumer les coûts du projet, il y a plusieurs années, afin de contourner le Congrès américain, qui avait refusé de débloquer des fonds.

Environ le quart de tous les échanges commerciaux annuels entre le Canada et les États-Unis passe par le corridor Détroit-Windsor.