Maxime Bernier a été membre du groupe parlementaire du Parti conservateur pendant plus de 10 ans avant d'annoncer, en août, son départ afin de fonder sa propre formation.

Le parti de Maxime Bernier dit avoir formé des associations dans tous les comtés

OTTAWA — Le Parti populaire du Canada (PPC) dit avoir atteint son objectif de fonder des associations dans les 338 circonscriptions fédérales, le signe, selon lui, qu'il représentera une force sur laquelle il faudra compter à l'occasion des prochaines élections en octobre

Dans un courriel transmis à ses partisans, le chef du parti, Maxime Bernier souligne que l'atteinte de cet objectif représente un cadeau sous forme d'espoir pour les Canadiens voulant défendre les principes de liberté, de responsabilité, de respect et d'équité.

Bernier a été membre du groupe parlementaire du Parti conservateur pendant plus de 10 ans avant d'annoncer, en août, son départ afin de fonder sa propre formation.

Le programme du parti n'a pas encore été établi. Toutefois, le site Internet du PPC dit que ce programme sera inspiré par «les politiques proposées par Maxime Bernier durant la course à la chefferie du Parti conservateur en 2016-2017». Parmi celles-ci figure la fin du système de la gestion de l'offre dans le secteur laitier.

Candidat malheureux lors de la course à la direction en mai 2017, Maxime Bernier avait été devancé de justesse par l'actuel chef du Parti conservateur Andrew Scheer.

M. Bernier a reproché aux conservateurs fédéraux d'avoir tourné le dos aux véritables idées de droite. Selon lui, le parti conservateur «n'a rien de substantiel à offrir aux Canadiens à la recherche d'une solution de rechange politique».

Dans le courriel, il invite chacun des 33 800 membres à verser des dons afin d'aider le parti à propager ses idées.