Le motoneigiste perdu sur le lac Saint-Jean a été retrouvé par un Griffon

L’opération de recherche du motoneigiste qui s’était perdu sur le lac Saint-Jean samedi soir a connu un dénouement heureux. L’homme de 42 ans a été retrouvé sain et sauf, près de 24 heures plus tard.

La motoneige de l’homme est tombée en panne dans le secteur de la rivière Grande-Décharge, à Alma. Comme il ne voulait pas rester en place près de son véhicule, il s’est mis à marcher. L’homme qui habite à Métabetchouan-Lac-à-la-Croix aurait même nagé une cinquantaine de mètres à deux reprises avant de trouver un refuge.

C’est un hélicoptère de type Griffon des Forces armées canadiennes qui a permis de le localiser, près de la Petite Décharge.

Selon le lieutenant responsable des relations publiques à la Base de Bagotville, Gabriel Ferris, l’homme s’était abrité dans un chalet. Il avait accroché un chandail rouge sur le bâtiment pour qu’on puisse le retrouver des airs.

« On a reçu l’appel vers 16 h et on a localisé l’homme vers 18 h 45. Il allait bien et n’était pas blessé. Il avait froid et était un peu déshydraté. Nous l’avons conduit au poste de commandement de la police à Saint-Gédéon », explique le lieutenant Ferris.

La porte-parole de la SQ, Hélène Nepton, confirme que l’homme ne présentait pas de blessure apparente et précise qu’il a été « transporté au centre hospitalier pour recevoir les soins requis ».

Parti à la pêche

Le motoneigiste s’était rendu sur le lac Saint-Jean, samedi soir, pour pêcher. Il a communiqué avec un de ses proches pour signaler qu’il s’était égaré, vers 21 h samedi, après que les conditions météorologiques se soient détériorées.

Des policiers de la SQ ont alors entrepris des recherches en motoneige qui se sont poursuivies jusqu’aux petites heures du matin. Elles ont repris dans la journée de dimanche.

Les policiers ont recherché l’homme, aidés de citoyens et d’une équipe spécialisée de Sauvetage 02. Le poste de commandement de la SQ a été installé dans la journée. Une vingtaine de personnes, au plus fort de l’opération, se trouvaient sur le lac Saint-Jean et ses berges pour chercher le disparu.

Les conditions météorologiques ont cependant grandement compliqué le travail des équipes de recherche. En après-midi, il était tombé une trentaine de centimètres de neige sur les glaces du lac Saint-Jean.

Il a été question d’appeler en renfort l’hélicoptère de la SQ pour aider dans les recherches, mais la mauvaise température a empêché son déploiement. On a finalement fait appel à celui des Forces armées.

La SQ rencontrera l’homme une fois que son état de santé le permettra afin de clore le dossier.

Le point rouge marque l'emplacement où a été retrouvé le motoneigiste.