Le Grand Prix cycliste de Québec, le 13 septembre 2019
Le Grand Prix cycliste de Québec, le 13 septembre 2019

Le Grand Prix cycliste de Québec se donne du temps pour décider de son sort en 2020

MONTRÉAL - L’organisation des Grands Prix cyclistes de Québec et de Montréal (GPCQM) se donne deux semaines de plus avant de rendre une décision sur les deux courses québécoises du World Tour de l’Union cycliste internationale, soit jusqu’au 31 juillet.

Les GPCQM citent les nombreuses incertitudes pour justifier ce délai supplémentaire, dont l’ouverture incertaine des frontières canadiennes aux visiteurs internationaux, la quarantaine obligatoire de 14 jours lors de l’entrée au pays, ainsi que l’interdiction de la tenue de grands événements, toujours en vigueur au Québec jusqu’au 31 août.

Les organisateurs ont indiqué par communiqué qu’en tant «que promoteur responsable», ils prendront les «décisions qui s’imposent pour respecter les impératifs de santé, mais également pour pallier aux impacts opérationnels et financiers» des GPCQM s’ils devaient se tenir selon les conditions actuelles.