Le futur câble transatlantique Google installé en France

PARIS — Orange a posé vendredi en Vendée l’arrivée du futur câble sous-marin transatlantique de Google, qui sera complètement déroulé et mis en service entre les États-Unis et la France «d’ici la fin de l’année», a-t-on appris auprès de l’opérateur français.

Le câble sous-marin Dunant (du nom du fondateur de la Croix-Rouge Henry Dunant), d’une longueur de 6600 kilomètres, reliera la Virginie aux États-Unis à Saint-Hilaire de Riez en Vendée (France), a précisé Orange, chargé d’installer la partie française du câble.

L’opération de vendredi a consisté à poser le tronçon d’arrivée du câble sous-marin.

Celui-ci est situé entre un point en mer suffisamment profond pour permettre l’accès du navire câblier, et la «station d’atterrissement» qui relie le câble au réseau terrestre existant, dans une installation souterraine près de la plage.

Le câble financé par Google doit permettre au géant américain de faire face à l’augmentation continue des échanges de données entre ses grands centres de données mondiaux.

Orange bénéficiera de deux paires de fibres sur les douze du câble, soit environ un sixième de la capacité du câble, selon l’opérateur français.

Les géants d’internet (Google, Facebook, Microsoft...) sont de plus en plus les initiateurs des grands projets de câbles sous-marins, qui transportent l’essentiel des données à travers le monde.

Google a mis en service fin 2019 Curie, son premier grand câble sous-marin entièrement privé, entre les États-Unis et le Chili.

Dunant sera le deuxième câble privé de Google et sera suivi plus tard par Equiano, entre le Portugal et l’Afrique du Sud.