Les 24 demi-finalistes étaient tous présents pour le dévoilement de la 51e programmation du Festival de la chanson de Granby.

Le Festival de la chanson de Granby dévoile sa programmation

Pour sa 51e année, le Festival international de la chanson de Granby n’a pas l’intention de mettre la pédale douce. Du premier au dernier jour, sa programmation promet d’être étoffée à souhait. Avec 161 artistes et 78 spectacles à l’affiche, les amateurs de musique auront peu de répit entre le 14 et le 24 août.

Le volet concours, à lui seul, occupera quatre soirées mettant chacune en vedette six artistes ou groupes prometteurs. Lors de la demi-finale du 17 août, le public pourra notamment reconnaître le Granbyen David Lefrançois qui, avec Jordan Bélanger et Anthony Vacchio, forment le trio de musique trad La Croisée D’Antan.

Après avoir lancé un premier album, L’antre des loups, en 2017, le groupe prépare actuellement son prochain opus. Mais il prendra volontiers une pause pour participer à la compétition.

« On s’était inscrits l’an dernier, mais il a fallu partir jouer en Europe. On a réessayé cette année et on est vraiment contents d’avoir été choisis ! », racontait David lundi, lors du lancement local de la programmation. Sa formation a déjà remporté, en 2017, le premier prix du concours Young Tradition Vermont.

Stressés, les garçons ? « Non, on a déjà de l’expérience dans le milieu. Mais même si on est connu dans le monde du trad, on aimerait élargir notre musique au grand public, tout en gardant notre style. »

Avec son trio trad La Croisée D’Antan, le Granbyen David Lefrançois (à gauche) fait partie des demi-finalistes. On le voit ici avec un autre membre du groupe, Jordan Bélanger.

Les 24 demi-finalistes étaient d’ailleurs tous présents à Granby pour le dévoilement. Et parole du directeur général adjoint du Festival, Érick-Louis Champagne, on n’entendra pas, parmi eux, un seul et même courant. « Chaque soirée sera très diversifiée. Tant mieux, car ce serait mauvais pour l’industrie ! Selon le jury du concours, on s’enligne vers la meilleure année », a-t-il assuré.

La grande finale — qui rassemblera les quatre artistes favoris du jury et le coup de cœur du public — se tiendra au Palace le vendredi 23 août.

Pour le nouveau directeur général du FICG, Jean-François Lippé, le Festival n’a pas l’intention de réinventer la roue en ce 51e. « Mais comme tout le monde, à 50 ans, on a le goût de réaliser de nouvelles choses et de surprendre un peu ! » a-t-il laissé entendre en riant.

Grands spectacles extérieurs 

Le choix des grands spectacles extérieurs gratuits au parc Daniel-Johnson en est un bon exemple. Le 22 août, de grands succès internationaux anglophones seront réinterprétés en version française (!) par les artistes Salomé Leclerc, Debbie Lynch-White, Pascale Picard, Mehdi Cayenne, Antoine Lachance, Mélodie Spear et Joanie Roussel, sous la direction musicale du Granbyen d’origine Toyo. Le titre de ce rendez-vous étonnant : French-moi !

Le 23 août, au même endroit, la diversité culturelle sera à l’honneur avec le spectacle Musique de notre monde, où les chanteurs Vincent Vallières, Sally Folk, Yves Lambert, Florence K, Bïa et Caroline Savoie monteront sur scène avec Diogo Ramos, Djely Tapa, Ramon Chicharron, Vox Sambou, Daby Touré et Ayrad pour une soirée aux rythmes du monde.

Patrice Michaud, qui a remporté le Festival il y a 10 ans, mettra la touche finale à cette 51e édition, le 24 août, en présentant son show Almanach pour l’une des dernières fois. Il sera accompagné du gagnant du Festival de cette année. Un feu d’artifice viendra clore la soirée.

Les trois événements extérieurs seront tous précédés de plusieurs autres prestations musicales en soirée, qui mettront notamment en vedette Laurence Nerbonne, Philippe Brach, Pierre Guitard et Jérôme 50.

Et pour attirer les gens plus tôt sur le site, on propose encore cette année l’espace Chansons à boire où microbrasseries et camions de rue assureront le volet restauration de ces soirées en plein air.

Tout cela, croit Jean-François Lippé, permet de bonifier l’offre et de permettre au public de multiplier les découvertes.

Le nouveau DG du Festival de la chanson de Granby, Jean-François Lippé.

Vitrines et petit concours

Ceux qui aiment les prestations plus intimes et les trouvailles musicales prendront la direction de l’Église St-Georges, juste en face du Palace. C’est là que se tiendront, les 17 et 18 août, les finales du Petit Festival (pour les chanteurs de 6 à 13 ans), ainsi que les Vitrines Solotech — du 20 au 23 août — présentant des artistes d’ici et d’ailleurs.

Le populaire projet Jamais trop tôt, qui jumelle des chansons écrites par des jeunes et la voix d’interprètes adolescents de partout au Canada, culminera quant à lui par un spectacle le 20 août au Palace.

« Le Festival, c’est un beau party où les jeunes artistes côtoient les professionnels. Et on veut que ça rayonne », de résumer M. Lippé.

Pour obtenir tous les détails de la programmation ou se procurer des billets, on consulte le www.ficg.qc.ca.

La liste des 24 demi-finalistes en compétition

- Jérémie & The Delicious Hounds (Winnipeg, Manitoba)

- La Croisée D'Antan (Granby)

- Rose Bouche (Montréal)

- Georges Ouel (St-Hyacinthe)

- Félixe (Sherbrooke)

- J.A.M. (Boucherville)

- Odré (Tracadie, Nouveau-Brunswick)

- Mélanie Venditti (Montréal)

- Guillaume Aubertin (Montréal)

- Isabelle Hébert (Beresford, Nouveau-Brunswick)

- Double Magnum (Gatineau)

- Ray Marcianno (Montréal)

- Thomas Hodgson (St-Jean-sur-Richelieu)

- Gabrielle Maria Gourd (Gatineau)

- Gabriel Cyr (Ottawa)

- Laurence & les Polygones (St-Eustache)

- Marie-Ange (Pointe-Claire)

- Classe Mode (Longueuil)

- Valse Fréquence (Montréal)

- Joëlle Villeneuve (Sudbury, Ontario)

- Guillaume Bordel (Hérouxville)

- Maelydée (St-Georges de Beauce)

- le. Panda (Québec)