Un homme s’est retrouvé coincé pendant plusieurs heures, dimanche matin, après que la dameuse qu’il conduisait se soit retrouvée dans un ravin.

Le conducteur d’une dameuse du Mont-Bélu coincé des heures au froid

Le conducteur de la dameuse du Centre de ski Mont-Bélu à La Baie s’est retrouvé coincé pendant plusieurs heures, dimanche matin, après que son engin ait culbuté dans un ravin. En état d’hypothermie, il a été transporté au centre hospitalier par ambulance, où il se trouve dans un coma provoqué.

Selon le lieutenant Marc Simard, du Service de Police de Saguenay (SPS), l’homme se serait retrouvé dans la fâcheuse position vers 3 h dans la nuit de samedi à dimanche. Il n’a été extirpé de la cabine du véhicule que plusieurs heures plus tard, vers 11 h 10. Il souffre d’engelures importantes, mais on ne craint pas pour sa vie.

À La Baie, dimanche, la température variait entre -32 et -35 degrés Celsius avec le refroidissement éolien, entre 3 h et 6 h du matin.

Les services d'urgence auraient eu de la difficulté à sortir l'employé de la cabine, notamment en raison d'un arbre qui serait tombé juste devant lui.

Le lieu de l’accident était difficile d’accès, ce qui a compliqué le travail des services d’urgence. Frédéric Perron, directeur général de la station de ski, explique qu’un arbre a également compliqué le travail des premiers répondants. « Ce qui a été difficile, c’était de l’enlever de là. Un arbre était en avant de lui. C’était des mesures quand même assez compliquées pour le sortir de là. »

M. Perron a souligné le bon travail des intervenants, qui étaient, selon lui, une cinquantaine sur la scène de l’accident.

Frédéric Perron, directeur général du Mont-Bélu, prévoit établir de nouvelles procédures avant même les conclusions des enquêtes.

Des procédures à revoir

Des enquêteurs de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ont été appelés sur place par la direction du Mont-Bélu afin d’élucider les circonstances de l’accident.

Visiblement ébranlé, Frédéric Perron a confirmé que des mesures seraient mises en place après le dénouement de l’enquête. « Je vais avoir des nouvelles sous peu. Dans le fond, c’est de trouver le pourquoi du [comment] parce qu’on n’est pas capables de se l’expliquer pour le moment. »

Frédéric Perron a toutefois confirmé que des procédures seraient établies avant le dénouement de l’enquête. « Pour l’instant, pour ce qui est des procédures de travail en soirée, de resurfacement, on va établir une procédure maison avant le rapport d’enquête pour vraiment qu’une chose comme ça n’arrive plus jamais. On va faire tout notre possible. La procédure est simple: on va engager une personne qui va être là les samedis [et les] dimanches. On va le placer dans un endroit où il va souvent parler avec l’opérateur de la machinerie. »

Le lieutenant Simard a confirmé qu’une enquête serait également menée par le Service de police de Saguenay (SPS), précisant qu’aucune hypothèse n’était privilégiée pour l’instant.

Le Centre de ski Mont-Bélu a été fermé toute la journée, dimanche, afin que les circonstances de l’accident puissent être élucidées.

Date d’ouverture inconnue

Dans un communiqué envoyé en fin d’après-midi, la direction de la station Mont-Bélu a déclaré que « l’équipe Mont-Bélu est profondément attristée par cet accident. Pour l’instant, toutes nos énergies sont concentrées au sauvetage de notre collègue. Nous espérons qu’il se remettra rapidement de cet accident ».

La station est demeurée fermée toute la journée, dimanche. Sa réouverture, qui se ferait normalement mercredi, selon l’horaire normal, risque d’être compliquée par l’acquisition d’une nouvelle dameuse.

Frédéric Perron assure toutefois que la réouverture du centre n’est pas la priorité. « Pour l’instant, ce qu’on veut, c’est que l’employé en question se porte mieux. Nous autres, on va faire tout notre possible pour avoir des nouvelles. On envoie toutes les ondes positives qu’on ne peut pas voir. L’ouverture du centre de ski, pour l’instant, c’est superficiel », a indiqué M. Perron avec émotion.