La SQDC récupère désormais les vieux contenants dans l’ensemble de ses succursales.
La SQDC récupère désormais les vieux contenants dans l’ensemble de ses succursales.

La SQDC récupère désormais les vieux contenants

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
La Société québécoise du cannabis (SQDC) lance un programme de recyclage des contenants dans l’ensemble de ses succursales. Les pots vides récupérés seront réduits en granules de plastique pour en faire du mobilier urbain, comme des bancs de parc ou des boites à fleurs.

Les clients n’auront qu’à déposer leurs vieux contenants de la SQDC dans un bac identifié près des caisses enregistreuses.

«Tout comme nos clients, nous avons la préoccupation que les emballages soient allégés, recyclés ou revalorisés pour réduire leur empreinte environnementale», écrit la société d’État sur son site.

Les pots vides récupérés seront réduits en granules de plastique pour en faire du mobilier urbain, comme des bancs de parc ou des boites à fleurs.

Le programme réalisé en collaboration avec TerraCycle, une entreprise spécialisée dans la collecte de matériaux difficilement recyclables, et Canopy Growth, une entreprise de production et de distribution de cannabis, existait déjà ailleurs au Canada.

La SQDC a voulu s’assurer du succès de l’initiative avec un projet pilote adapté à la réalité québécoise et ce fut «un travail de longue haleine», explique le porte-parole de la société d’État, Fabrice Giguère.