Sarah-Jeanne Labrosse, Audréane Carrier, Anne Boyer, Dominique Drouin et Roxane Loiseau étaient présentes au lancement granbyen de la nouvelle série des romans Yamaska.

La saga littéraire de Yamaska se poursuit

Après plus de 70 000 exemplaires vendus des romans Hélène, Julie et Réjeanne, l’auteure Anne Boyer a eu envie d’offrir un second et dernier triptyque tiré de la défunte télésérie Yamaska. Mercredi soir, elle a présenté au public de la région Alicia, Ingrid et Marie-Pier.

En présence de quelques dizaines de fans de l’émission réunis à la librairie BuroPro Citation de Granby, Mme Boyer et sa complice d’écriture Dominique Drouin ont lancé ces trois nouveaux ouvrages à l’effigie de personnages féminins ayant marqué la série. Les comédiennes Audréane Carrier, Roxane Loiseau et Sarah-Jeanne Labrosse étaient d’ailleurs sur place pour partager ce moment avec le public.

« Ç’a été une aventure sans faute. On a eu du plaisir du début à la fin », a lancé Anne Boyer à l’endroit de Mme Drouin, avec qui elle a partagé le processus de rédaction à parts presque égales.

« Quand on a fini les trois premiers romans, la question des trois autres est venue très vite. On a fait un sondage sur Facebook et les gens ont bien réagi à l’idée. On n’avait pas le choix de le faire! », a ajouté l’écrivaine bromontoise en riant.

C’est d’ailleurs à travers cette même page Facebook, en laissant le public décider, que les deux femmes ont choisi qui seraient leurs nouvelles héroïnes. Alicia, Ingrid et Marie-Pier se sont imposées.

Publiés aux Éditions de l’Homme — comme les trois premiers qui ont été les romans québécois les plus vendus au Québec en 2018 —, les nouveaux ouvrages plongent les lecteurs dans l’univers intime de chacune.

« Alicia parle d’une amitié toxique, Ingrid se concentre sur la famille et Marie-Pier se penche sur la reconstruction personnelle », a résumé Anne Boyer, en insistant sur le fait que les amateurs de Yamaska allaient y reconnaître aisément les décors granbyens qui ont peuplé l’émission durant sept saisons.

« Ça fait du bien »

Roxane Loiseau a retrouvé avec bonheur sa Ingrid « parfaitement imparfaite », qu’elle a incarnée durant sept ans.

En présence de quelques dizaines de fans réunis à la librairie BuroPro Citation de Granby, Anne Boyer et sa complice d’écriture Dominique Drouin ont lancé trois nouveaux ouvrages(Alicia, Ingrid et Marie-Pier) à l’effigie de personnages féminins ayant marqué la série.

« J’ai lu le livre en trois heures! Je me sens encore très proche d’Ingrid. J’ai deux enfants et sa quête de maternité est devenue la mienne en une seconde. En fait, sans le savoir, Anne s’est penchée sur deux sujets qui m’ont touchée personnellement: la maternité et l’alzheimer, qui a emporté ma grand-maman dernièrement. En le lisant, j’ai braillé ma vie! »

La belle n’a appris que mercredi soir, sur place, que le choix de son personnage avait été dicté par les fans de Yamaska. « Ça, c’est un trophée mental, une doudou de coeur pour moi. Je ne suis pas à un peak de ma carrière ces temps-ci, alors ça fait du bien! »

Sarah-Jeanne Labrosse, elle, n’avait pas encore trouvé le temps de parcourir Marie-Pier. « Je vais le découvrir en même temps que le public. Nous, on a porté les personnages, on est sur les couvertures par amour pour le projet auquel on a participé, et on se laisse porter par ce qu’elles ont décidé d’écrire. »

Bien que Yamaska ait pris fin en 2016, la jeune femme remarque que le public s’ennuie des personnages et de cette émission « réconfortante ». « C’est surprenant — et super flatteur — d’avoir été choisie pour ce livre, car honnêtement, je n’avais pas un gros rôle. Mais je pense que les gens se sont attachés à Marie-Pier. »

Alicia la pas fine

Pour Audréane Carrier, apprendre qu’Alicia allait faire partie de cette saga littéraire a été une belle surprise. « Quand j’ai su que ça venait des téléspectateurs, j’ai trouvé ça super parce qu’ils m’appellent encore ‘‘Alicia la pas fine’’ quand ils me croisent! »

La comédienne qui, durant six ans, a interprété cette jeune fille « gentille et attachante, mais qui a fait des choses horribles » a avoué que la lecture de son tome n’était pas très avancée.

« Je n’ai pas encore terminé le roman, mais on retombe vite dans l’univers de la série. Je retrouve Alicia plusieurs années plus tard. Je suis contente d’avoir de ses nouvelles et de voir une belle continuité dans sa personnalité. »

Les trois nouveaux titres sont disponibles en version papier et numérique depuis mercredi.