Lors de sa visite de l’école primaire L’Accueil, victime des débordements de la Chaudière ce printemps à Scott, le premier ministre, François Legault, avait convenu avec les élèves que l’école faisait «dur».

La nouvelle école de Scott moins coûteuse que prévu

La nouvelle école primaire de Scott, en Beauce, verra le jour à l’été 2021 au coût de 14 millions $, soit 4 millions$ de moins que prévu.

La Commission scolaire de Beauce Etchemins (CSBE) vient de publier des appels d’offres pour différents services professionnels (architecture, structure et mécanique-électricité). 

La nouvelle école primaire, qui sera construire sur un terrain appartenant à la CSBE situé en dehors de la zone inondable, pourra accueillir trois groupes de l’éducation préscolaire et 18 groupes de l’enseignement primaire. La superficie estimée du projet est de 4300 m².

En deux moins de deux ans

Début mai, le premier ministre François Legault s’était dit déterminé à tout faire pour que la nouvelle école soit construite en moins de deux ans. 

«On va accélérer le processus pour construire une nouvelle école. Vous savez, au ministère de l’Éducation, on me dit que le plus vite, c’est deux ans, mais j’ai comme objectif de raccourcir ce délai-là», avait-il déclaré le 6 mai.

Selon l’échéancier prévu dans les appels d’offres, les travaux de construction débuteront le 18 mai 2020, et la nouvelle école devrait être livrée pour le 16 juillet 2021. 

Une chanson pour Legault

Triste d’avoir vu son école partiellement détruite par les récentes inondations, un élève de Scott, James Paquet, avait écrit une chanson au premier ministre pour réclamer la construction d’un nouveau bâtiment. Touché, François Legault avait convenu avec le jeune élève du primaire que le bâtiment, construit dans les années 30, «fait dur».

Les travaux d’urgence qui doivent être réalisés à l’École l’Accueil pour corriger les dommages causés par les inondations sont évalués à un quart de million $. 

La nouvelle école sera un bâtiment «durable» et «évolutive», précise-t-on dans les appels d’offres.