Une partie de la marina de Deschaillons-sur-Saint-Laurent a été emportée par un glissement de terrain, samedi.

La marina de Deschaillons-sur-Saint-Laurent emportée par un glissement de terrain

Deschaillons-sur-Saint-Laurent — Un glissement de terrain a emporté une partie de la marina de Deschaillons-sur-Saint-Laurent, sur la côte du Quai, samedi.

«Le glissement a frappé une partie des bâtiments de la marina, confirme Bernard Létourneau, porte-parole de la Sécurité civile. Il y a un bâtiment qui a été complètement détruit. Heureusement, personne ne se trouvait à l’intérieur, donc il n’y a eu aucun blessé.»

Un périmètre de sécurité a été érigé pour sécuriser les lieux. Il a été élargi lorsque des ingénieurs en mouvement de terrain ont constaté des amorces de glissement de terrain sur des terrains voisins. Le périmètre comprend cinq résidences pour le moment, mais aucune évacuation n’a été nécessaire.

«On a avisé les citoyens de ne pas sortir dans leur cour arrière, indique M. Létourneau. Mais on les a rassurés, leurs maisons ne sont pas menacées, selon les ingénieurs.»

Selon les conclusions des analyses menées par les ingénieurs du ministère des Transports du Québec, il se pourrait tout de même que le périmètre soit élargi.

La marina de Deschaillons-sur-Saint-Laurent a déjà été affectée à deux reprises par des glissements de terrain, soit en 2005 et en 2008, à la même période de l'année.

La Sécurité civile rappelle que le printemps est la période de l’année la plus propice aux glissements de terrain. «Si les gens constatent qu’il y a des fissures sur leur terrain, il faut qu’ils contactent immédiatement leur municipalité, parce que c’est un signe avant-coureur de glissement de terrain», insiste M. Létourneau.

Une cinquantaine de glissements de terrain ont été répertoriés dans la province, a indiqué la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault, samedi matin.