Kim Boutin (centre) a remporté l'or au 500 m devant la Chinoise Qu Chunyu (42,452) et la Néerlandaise Lara van Ruijven (42,858).

Kim Boutin remporte la médaille d'or à l'épreuve du 500 m à Salt Lake City

SALT LAKE CITY — Pour une deuxième fois en 24 heures, Kim Boutin a remporté la médaille d'or, cette fois en triomphant à l'épreuve du 500 mètres, dimanche, lors de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Salt Lake City.

Après avoir dominé ses adversaires au 1500 mètres samedi, à sa première sortie de la saison sur le circuit de la Coupe du monde, Boutin a réussi un temps de 42,336 secondes pour obtenir la médaille d’or.

En finale, la Sherbrookoise a devancé la Chinoise Qu Chunyu (42,452) et la Néerlandaise Lara van Ruijven (42,858). Boutin avait également profité des quarts de finale pour établir un record mondial en parcourant la distance en 41,936. Elle est devenue la première femme à réussir un 500 mètres sous la barre des 42 secondes.

«Je ne m’attendais pas à ça, a exprimé Boutin. Quand j’ai entendu la foule crier après deux tours, j’ai compris ce qui se passait et j’avais une chance de battre le record du monde. Ça m’a donné beaucoup d’énergie et j’ai continué à pousser.»

L’ancien record du monde appartenait à la Britannique Elise Christie, qui avait parcouru les 500 mètres en 42,335.

Boutin a ajouté une médaille de bronze à sa récolte lorsqu’elle a fait équipe avec Alyson Charles, Claudia Gagnon et Danaé Blais lors de l’épreuve du relais féminin sur une distance de 3000 mètres. Le quatuor canadien a montré un chrono de 4:09,009 et il a terminé derrière les Chinoises (4:08,746) et les Sud-Coréennes (4:08,979).

Du côté masculin, l’équipe canadienne composée de Charles Hamelin, Maxime Laoun, Pascal Dion et Steven Dubois a mis la main sur la médaille de bronze à l’épreuve du relais sur une distance de 5000 mètres. Les Canadiens ont franchi la ligne d’arrivée en un temps de 6:43,883.

Seuls les Russes (6:43,662) et les Sud-Coréens (6:43,743) ont été plus rapides.