Josh Vitters, troisième choix au total au repêchage de 2007, a disputé 36 matchs avec les Cubs de Chicago en 2012.

Josh Vitters, le «pari» des Capitales

Les Capitales de Québec prennent «un pari» en embauchant l’ancien joueur des ligues majeures Josh Vitters. Troisième choix au total du repêchage en 2007, il a disputé 36 matchs dans la grande ligue avec les Cubs de Chicago en 2012. Jamais un joueur repêché si tôt n’a évolué dans la formation québécoise.

Le gérant Patrick Scalabrini a confirmé la nouvelle mercredi midi, lors de la conférence de presse du lancement de la 20e saison des Capitales, sous le dôme du stade Canac.

L’embauche de Vitters est flamboyante, mais elle vient avec son lot de points d’interrogation. Car malgré son talent indéniable — «c’est un hyper athlète», dit le gérant —, l’Américain de 28 ans vient de connaître quelques saisons pour le moins pénibles. Selon Scalabrini, il est toutefois dans sa meilleure forme des sept ou huit dernières années.

«Physiquement, il a eu des problèmes avec ses hanches, avec ses jambes. Mais pour lui avoir parlé, il est à 100 %. […] Dans sa tête, c’est la même chose. Il a goûté aux ligues majeures, il a été très déçu de comment ça s’est terminé, et il a le goût de se donner une autre chance», a expliqué Scalabrini.

Vitters a disputé 36 rencontres au troisième coussin pour les Cubs en 2012, frappant 12 coups sûrs et produisant 5 points en 99 apparitions au bâton pour une moyenne offensive de ,121.

Choisi après Price et Moustakas

Repêché cinq ans plus tôt par Chicago en première ronde, le produit du high school de Cypress avait été choisi juste après David Price (Devil Rays) et Mike Moustakas (Royals). Les Cubs l’avaient entre autres préféré aux lanceurs Madison Bumgarner (10e par les Giants) et Philippe Aumont (11e par les Mariners), ainsi qu’au receveur Matt Wieters (5e par les Orioles, maintenant avec les Nationals).

Le parcours de Vitters a toutefois été plus sinueux et après huit campagnes à faire le tour des filiales des Cubs, il n’a pas joué en 2015 après avoir été embauché comme joueur autonome et libéré par l’organisation des Rockies du Colorado.

Il vient de passer les deux dernières saisons dans le baseball indépendant, évoluant en 2016 dans la Ligue atlantique et en 2017 dans l’Association américaine. En 50 rencontres l’an dernier avec Sioux City, Vitters a frappé pour ,185 et produit 10 points.

«Il est dur à évaluer, parce que ça peut aller d’un côté comme de l’autre», a aussi dit son prochain gérant.

Frappeur droitier, Vitters mesure 6’2’’, pèse 200 livres et possédera le statut de vétéran. Il sera utilisé au troisième-but par Scalabrini, mais la profondeur de l’équipe, qui comptera entre autres sur le retour de Lachlan Fontaine, devrait lui permettre de voir un peu d’action au premier-but et comme frappeur désigné.

Vitters deviendra le 13e ancien joueur des majeures à enfiler l’uniforme des Capitales de Québec. Les autres sont Troy Cate, Éric Cyr, Éric Gagné, Steve Green, Marty Janzen, Pierre-Luc Laforest, Mitch Lyden, Matt Markesberry, Juan Melo, Darryl Motley, Jose Nunez et Maxim St-Pierre. Quant à eux, Jeff Harris et Andrew Albers ont atteint le sommet de la pyramide baseball après leur séjour dans la capitale.

LIRE AUSSI : UN GROS DÉFI POUR LA 20e SAISON DES CAPITALES