Inondations: pas de congés payés pour les employés sinistrés du CISSSO

Les syndicats du Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) déplorent qu’il n’y ait aucune offre de congés rémunérés pour les employés victimes des inondations qui frappent la région.

Dans un message publié sur sa page Facebook, le Syndicat des professionnelles en soins de l’Outaouais indique que le CISSSO a refusé, lors d’une rencontre tenue jeudi, de s’engager à imiter le CISSS des Laurentides pour aider ses employés touchés par la crue des eaux.

Au CISSS des Laurentides, les employés concernés ont obtenu une banque de cinq jours rémunérés, à laquelle ils peuvent ajouter cinq autres journées puisées dans leur banque de vacances, a souligné le CISSSO.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a aussi dénoncé l’attitude du CISSSO dans ce dossier. La rencontre de jeudi avec la direction a laissé l’APTS «sur sa faim quant à des gestes clairs de solidarité» de la part du CISSSO envers ses employés sinistrés, a souligné le syndicat dans un communiqué.

La porte-parole du CISSSO, Patricia Rhéaume, a fait savoir qu’une centaine d’employés de l’organisation demeurent dans les zones sinistrées. «Ce que le CISSSO souhaite faire actuellement, c’est le tour de tous nos employés concernés pour voir quels sont leurs besoins», a mentionné Mme Rhéaume. Quant à savoir si le CISSSO envisage d’imiter le CISSS des Laurentides en offrant des congés rémunérés, Mme Rhéaume a répondu que l’organisation n’en est «pas là» à l’heure actuelle.