Inondations: L’Île-du-Grand-Calumet s’accroche

La municipalité de l’Île-du-Grand-Calumet, dans le Pontiac, vit aussi ses jours difficiles, au milieu de la rivière des Outaouais. Les crues printanières ont forcé l’évacuation d’une soixantaine de propriétés, et ravagé une partie du réseau routier.

Le chemin des Outaouais, au nord de l’île, est particulièrement affecté. La majorité des sinistrés se retrouvent dans ce secteur.

Les autorités dénombrent 25 résidences principales et une trentaine de chalets inondés. Plusieurs propriétaires de chalet n’ont pas daigné se battre contre cette crue, cette année. Ils reviendront constater les dommages une fois que les eaux se seront retirées.

Plusieurs résidences sont inondées, notamment à la hauteur du 300, chemin des Outaouais, où l’eau s’est infiltrée dans des sous-sols.

«Une vingtaine de propriétés sont enclavées depuis une semaine», indique la directrice générale de l’Île-du-Grand-Calumet, Sabrina Larivière. La circulation en bateau y est périlleuse, puisque le courant est très fort.

Carte de L’Île-du-Grand-Calumet

Au moins cinq résidents permanents ont refusé de quitter leur demeure, même s’ils se sont retrouvés au beau milieu des eaux.

Des terres agricoles ont été transformées en lac ou en prolongement de la rivière.

Le ministère des Transports du Québec (MTQ), et les équipes municipales ont sécurisé autant que possible le chemin des Outaouais, ces derniers jours.

Des digues de sable ont été érigées le long de cette importante artère pour les insulaires. «Il s’agit de la voie principale pour l’île», précise la directrice générale.

L’Armée canadienne a été appelée en renfort pour solidifier une digue sur le même chemin, mercredi.

Entraves et fermetures

Chemin des Outaouais fermé jusqu’à l’intersection Benoit (726 au 756).

Montée des Étables, des adresses 60 à 84, seulement accessible en 4 x 4.

Le MTQ a monté une digue afin que le chemin demeure toujours accessible 100 au 127 chemin des Outaouais. 

La municipalité a dû installer des digues et relever le chemin au 266 ainsi qu’au 294 chemin des Outaouais.

Une digue a été installée, et le chemin des Outaouais a été remonté à la hauteur de la Montée des Érables. 

La municipalité a dû bloquer un ponceau, installer une digue, remonter le chemin et pomper de l’eau sur le chemin de la Montagne à la hauteur de la Baie Bertrand.