Au moment du drame, Fredy Villanueva figurait parmi un groupe de jeunes interpellés parce qu’ils jouaient aux dés pour de l’argent.

Il y a 10 ans, la mort de Fredy Villanueva

MONTRÉAL — Il y a tout juste 10 ans, un jeune homme de 18 ans, Fredy Villanueva, est mort sous les balles d’un agent du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) dans un parc de Montréal-Nord, ce qui a déclenché la nuit suivante des émeutes dans l’arrondissement, parmi les plus violentes des dernières décennies dans la ville.

Lors de cette intervention policière du 9 août 2008, deux autres personnes ont été blessées par balles.

Fredy Villanueva figurait parmi un groupe de jeunes interpellés parce qu’ils jouaient aux dés pour de l’argent. Parmi eux se trouvait son frère, Dany Villanueva, qui avait des antécédents judiciaires.

Lors des émeutes du lendemain, plusieurs coups de feu ont été tirés et une policière a été blessée. Les émeutiers ont incendié des voitures et des camions de pompiers et vandalisé plusieurs établissements commerciaux.

L’affaire Villanueva a donné lieu à des enquêtes de la Sûreté du Québec (SQ) et d’un coroner.

La semaine dernière, à l’approche du 10e anniversaire du drame, des militants sociaux de Montréal-Nord ont déploré qu’aucun monument n’avait encore été élevé à la mémoire de Fredy Villanueva. Ils ont aussi dénoncé que le parc de l’Espoir, qui sera créé à proximité du lieu de l’affrontement, ne mentionne pas son nom.

Un rassemblement doit avoir lieu jeudi dès 17h, à l’endroit où Fredy Villanueva a perdu la vie. Des discours, des moments de recueillement, et de la musique sont au programme.