En raison du passage de la tempête Eleanor la veille, le parcours du 15 km style libre de jeudi avait été modifié. Ce changement a résulté en une épreuve beaucoup plus facile, ce qui a permis à tous les skieurs de franchir l’arrivée à peu près en même temps.

Harvey cinquième dans «le chaos total»

Alex Harvey est resté sur sa faim, jeudi, malgré sa cinquième place lors du 15 kilomètres style libre en départ groupé, à Oberstdorf. Une épreuve disputée dans «le chaos total», selon le fondeur de Saint-Ferréol-les-Neiges.

«C’était la course que j’avais ciblée comme étant ma meilleure chance de podium» pendant le Tour de ski, a dit Harvey pour expliquer ses sentiments tièdes malgré un solide résultat. 

Sous la pluie de la tempête Eleanor, Harvey a franchi la ligne d’arrivée pratiquement en même temps que plusieurs adversaires. Son temps de 29:53,8 a été partagé par deux autres concurrents — Andrew Musgrave et Finn Haagen Krogh —, mais le Québécois les a devancés au photo-finish, à trois dixièmes de seconde du Suisse Dario Cologna, dont la quatrième place lui a permis de conserver la tête du classement.

Deux éléments ont joué contre Harvey. D’abord, un bâton cassé lors de l’avant-dernière des sept boucles de 2,1 kilomètres du parcours allemand. Le Québécois s’est retrouvé autour de la 40e place avant d’effectuer une solide remontée. Il a d’ailleurs doublé de gros noms dans les derniers mètres, dont Krogh et Martin Johnsrud Sundby.

«Comme un peloton de vélo»

Ensuite, les dégâts causés par le vent, la veille. Le parcours de l’épreuve a dû été modifié. Les montées plus difficiles ont été oubliées, car plusieurs arbres jonchaient toujours la piste par endroits. Eleanor voulait donner une chance à tout le monde, dirait-on. «Le parcours était beaucoup plus facile que prévu. Ce n’était pas assez exigeant. C’était difficile de décrocher des autres skieurs. C’était comme un peloton de vélo», s’est désolé Harvey.

Le Norvégien Emil Iversen (29:49,8) a remporté une épreuve fertile en chutes, bâtons brisés et pertes de ski. Son compatriote Sindre Bjoernestad Skar et l’Italien Francesco De Fabiani ont complété le podium.

Au classement général, Harvey a conservé sa quatrième place. Il a devancé le Russe Alexander Bolshunov, troisième avant l’épreuve, mais il s’est aussi fait doubler par Sundby. Le Norvégien a pourtant terminé huitième jeudi, mais des points de bonifications aux sprints intermédiaires l’ont propulsé dans le top 3 au cumulatif.

Harvey accuse maintenant 83 secondes de retard sur Cologna et le premier échelon, 30 sur Sergey Ustiugov et le deuxième, ainsi qu’un peu plus de 15 sur Sundby et le troisième. Il espère se démarquer lors du 15 kilomètres en style classique de samedi, à Val di Fiemme, en Italie. Car certains de ses poursuivants — Marcus Hellner, Maurice Manificat — pourraient frapper un grand coup lors de la poursuite en montée de neuf kilomètres, dimanche.

Domination norvégienne chez les dames aussi. Ingvild Flugstad Oestberg et Maiken Caspersen Falla ont devancé la Finlandaise Krista Parmakoski au fil d’arrivée du 10 kilomètres. Oestberg conserve ainsi la tête du classement général, 57 secondes devant sa compatriote Heidi Weng. Cette dernière était dans le coup jusque dans les derniers mètres, jeudi. Mais alors qu’elle s’approchait du fil d’arrivée, côte à côte avec Oestberg, elle a été victime d’une bête chute qui l’a fait reculer jusqu’au 11e rang.