Le maire de Trois-Rivières Yves Lévesque a concédé la victoire à l'humoriste Michel Barrette.

GP3R: le maire Lévesque concède la victoire à Michel Barrette

Trois-Rivières — Yves Lévesque a déjà hissé le drapeau blanc.

Au terme de la première de deux épreuves en Coupe Nissan Micra, samedi avant-midi au GP3R, le maire de Trois-Rivières a concédé la victoire dans son duel d'orgueil face à l'humoriste Michel Barrette.

Lévesque a de nouveau endommagé sa Micra, cette fois dans le coin du Stade. Il a tout de même été en mesure de terminer la course, au dernier rang des coureurs toujours en piste. Il a pris le 23e échelon.

De son côté, Barrette a terminé l'épreuve en 18e position, dans le tour du vainqueur Olivier Bédard.

À son arrivée dans les paddocks de la série, Barrette a été victime d'un coup de chaleur. Ironie du sort, c'est le fils du maire, Mathieu Lévesque, un médecin résident en neurologie, qui lui a porté secours!

Heureusement, le célèbre animateur s'en est bien tiré. «Je pensais à toi Yves, j'étais mal à l'aise! J'ai eu un malaise à cause de toi», rigolait Barrette, alors que le maire s'informait de son état de santé.

«C'est la première fois que ça m'arrive. Il faisait chaud lors des essais de vendredi, mais aujourd'hui, c'était encore pire.»

Barrette raconte avoir senti une grande bouffée de chaleur en retirant son casque. Il a rapidement été pris en charge.

«Au moment où j'ai reçu de l'eau froide, ça allait mieux», poursuivait-il, étonné par les propos du maire Lévesque, déjà prêt à concéder la victoire. Le perdant de cette bataille amicale devra tondre de façon manuelle le gazon du parc Champlain, au centre-ville de Trois-Rivières.

«Il admet sa défaite? Tout peut changer dimanche pourtant. Si je frappe un mur et que ma course prend fin, Yves peut toujours l'emporter.»

Mais voilà, le maire ne croit plus en ses chances! «C'est tellement difficile avec les murs. Je peux rouler plus vite que ça, mais la peur prend parfois le dessus, je l'avoue. Quand tu as frappé des murs ici, tu y penses. C'est ce qui nous sépare des jeunes pilotes talentueux. Eux, les murs, ils ne les voient pas...»

Chose certaine, ça sent de plus en plus le gazon dans la Micra du maire. «Ça sent le gazon pourri! Je vais courir dimanche, mais je suis prêt à lui concéder la victoire. Il faut dire qu'il a tout fait pour me déconcentrer.»

En effet, Michel Barrette avait apposé un autocollant de son portrait sur le volant de la voiture d'Yves Lévesque. «J'étais déjà perturbé mentalement, imaginez avec ce visage-là qui me regardait pendant la course!»

Un peu plus loin, son fils Mathieu Lévesque riait de bon cœur. Plus de peur que de mal dans le cas de Barrette.

«J'ai simplement vérifié si monsieur Barrette allait bien. Il ne voulait pas aller à l'hôpital et il avait raison, ce n'était rien de grave. Mais avec des coups de chaleur, on ne prend pas de chance», concluait celui qui se spécialise en neurologie et qui deviendra bientôt médecin spécialiste.

Un spectateur déguisé en Roland Hi! Ha! Tremblay a surpris l'humoriste Michel Barrette, samedi avant-midi, quelques minutes après que ce dernier ait été victime d'un coup de chaleur.

***

Bédard enlève la première

Olivier Bédard a mené la course de samedi devant le Trifluvien Kevin King, en route vers la victoire. Jake Exton a complété le podium. Parmi les autres pilotes de la région, soulignons les résultats de Marc Héroux (4e), Sylvain Ouellet (6e), Éric Chaput (9e), André Lapointe (15e), Josée Samson (22e) et, bien sûr, Yves Lévesque (23e).
La Coupe Nissan Micra sera de nouveau à l'honneur dimanche, à 11 h 15.

Ça promet pour Raphaël Lessard

Malgré ses 17 ans, Raphaël Lessard ne s'en laissera pas imposer dimanche, pour le Championnat canadien de stock-car. Impressionnant en piste, Lessard a bouclé le deuxième chrono de la journée, pendant les essais de samedi. Seul le vétéran Jean-François Déry, vainqueur du Grand Prix il y a 14 ans, a pu le devancer.
«Je ne m'attendais pas à un top-5, disait Lessard. Un top-10, ça aurait été bien, mais je vais la prendre, cette deuxième place! La voiture était performante. Un peu sous-vireuse au début, mais j'ai usé pas mal les pneus! Pour une épreuve de 40 tours dimanche soir, je devrai la ménager un peu plus. Il faudra aussi maintenir les freins.»
Cette course sera présentée après celle de NASCAR, dimanche à 16 h 15.

CTCC: Podium pour Gélinas

Philippe Gélinas de Grand-Mère a pris le troisième échelon de la classe Coupe GT dans le Championnat canadien pour voitures de tourisme. Étienne Borgeat a distancé ses adversaires pour mériter la victoire.
Daniel Blanchette, Paul Dargis et Jocelyn Hébert participaient eux aussi aux deux épreuves de la fin de semaine.

***

Horaire des courses

  • 8h30 Ouverture des portes
  • 9h Qualifications, Championnat canadien de stock-car
  • 10h Course Porsche Canada
  • 11h15 Course Coupe Nissan Micra
  • 12h15 Présentation des pilotes
  • 13h Séance d'autographes
  • 14h18 Course NASCAR Pinty's – Les 50 tours Can-Am
  • 16h15 Course Championnat canadien de stock-car
  • 18h Clôture des activités