Le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin

Gatineau maintient ses avis publics dans Le Droit… pour le moment

L’avenir du quotidien Le Droit s’imposera comme un enjeu, cet automne, à la Ville de Gatineau, estime le maire Maxime Pedneaud-Jobin.

Ce dernier a affirmé, mercredi, qu’il ne sait pas encore quel rôle la Ville pourrait être appelée à jouer dans ce dossier, mais il assure que la situation sera suivie de près. «On verra comment on peut intervenir. […] On ne peut pas se passer d’un quotidien dans une grande ville comme la nôtre.»

Le maire Pedneaud-Jobin se dit prêt à maintenir encore un moment la publication des avis publics municipaux qui représentent une source de financement importante pour le journal. Plusieurs villes et municipalités au Québec ont cessé la publication de ces avis dans les quotidiens et les hebdomadaires depuis que la loi ne les force plus à le faire. La Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a appelé les municipalités, mardi, à maintenir ou revenir à la publication des avis publics dans les journaux.

À LIRE AUSSI: Faillite de Groupe Capitales Médias: réactions nombreuses à Ottawa-Gatineau

> Nous allons continuer à vous informer et à vous servir!

Le maire avertit toutefois que cette situation tire aussi à sa fin à Gatineau. Une réflexion sur les avis publics est prévue à l’étude du budget en novembre prochain. Il s’agit d’une recommandation de l’étude approfondie du budget réalisée par le conseiller Gilles Carpentier adoptée l’an passé. Ce sont les membres du conseil municipal qui auront le dernier mot sur cette source de financement pour le journal en novembre prochain. 

«On va faire la réflexion, mais est-ce que dans le contexte actuel on veut faire mal au Droit? Je ne pense pas qu’on va vouloir nuire au Droit. Je ne suis pas favorable à ce qu’on agisse au moment où ça va le plus mal […], mais à long terme, ce n’est pas ça la solution aux problèmes des médias. La solution ce n’est pas un annonceur de plus ou de moins. C’est le modèle d’affaires qui doit changer.»