Gatineau allège le fardeau financier de ses sinistrés

La Ville de Gatineau reporte le paiement des taxes municipales pour les sinistrés des inondations, tout en abolissant les frais pour l’obtention de permis de construction et de certificats d’autorisation pour les résidences ayant été endommagées par la crue.

Le conseil municipal a adopté, mardi soir, ces mesures qui visent à alléger le fardeau financier qui pèse sur les épaules des sinistrés.

Pour les taxes municipales, le second versement de l’année est normalement dû pour le 2 juillet. Les sinistrés qui le souhaitent pourront toutefois échelonner leur paiement. Le montant qui aurait dû être versé cet été pourra être payé en même temps que les taxes municipales de 2020, soit 50 % avec le versement de février 2020 et 50 % avec le versement de juin 2020.

« Ce report d’échéance se veut sans intérêt ni pénalité pour les propriétaires qui s’en prévalent », précise la Ville dans un communiqué.

En ce qui concerne les travaux qui seront nécessaires dans les résidences ayant subi des dommages causés par les inondations, la Ville consent à offrir la gratuité pour les permis de construction et les certificats d’autorisation.

« Cette mesure permet aux propriétaires d’économiser les coûts des permis et certificats non remboursés » par le programme d’indemnisation du gouvernement du Québec, indiquent les autorités municipales.

Il est toutefois souligné que même s’il n’y a plus de frais, les propriétaires concernés doivent se procurer les permis et certificats nécessaires avant de procéder à des travaux. Un permis de construction est nécessaire lorsque les coûts de la main-d’œuvre et des matériaux dépassent 10 000 $.

Des permis sont également requis pour certains travaux particuliers, peu importe les dépenses qui en découlent. C’est notamment le cas pour les travaux touchant une fondation ou pour le remplacement des matériaux de parement extérieur.

Gatineau estime qu’environ 2000 bâtiments ont été touchés par les inondations ce printemps.

Plus de 1000 ménages se sont inscrits comme sinistrés auprès de la Ville au cours des dernières semaines.

Selon Urgence Québec, plus de 2000 Gatinois sont actuellement évacués en raison de la crue printanière.