Le concessionnaire automobile Bérubé Chevrolet Cadillac Buick GMC ltée de Rivière-du-Loup

Fin du plus long conflit qui avait cours au Québec

Le plus long conflit de travail qui avait cours présentement au Québec devrait officiellement prendre fin mercredi. Après plus de deux ans de lock-out, une entente de principe est finalement intervenue entre le concessionnaire automobile Bérubé Chevrolet Cadillac Buick GMC de Rivière-du-Loup et le syndicat.

Un lock-out avait en effet été décrété par la direction de ce concessionnaire automobile de Rivière-du-Loup, le 8 juillet 2016, il y a donc presque deux ans et deux mois.

Les 13 salariés qui étaient touchés au départ sont membres d’un syndicat affilié à la CSD, la Centrale des syndicats démocratiques.

Lors d’une entrevue avec La Presse canadienne, en juillet, pour marquer les deux années du lock-out, le président de la CSD, Luc Vachon, avait précisé qu’il restait 10 travailleurs, les trois autres ayant démissionné de leur poste et quitté l’entreprise.

La CSD a confirmé, mardi, que le président de la centrale syndicale doit se rendre mercredi à Rivière-du-Loup pour signer l’entente de principe, ce qui permettra de clore définitivement le dossier.

M. Vachon n’a pas voulu accorder d’entrevue pour le moment. Et la direction du concessionnaire automobile n’a pas rappelé, après une demande d’entrevue.

Il faut dire que le conflit a été difficile. Une entente de principe avait failli intervenir, en novembre dernier, mais des divergences d’interprétations étaient survenues au moment de coucher le tout sur papier. Les parties redoublent donc de prudence.

Les principaux points en litige portaient sur le salaire et le régime de retraite.

La direction du concessionnaire automobile affirmait qu’elle ne pouvait payer des conditions de travail plus généreuses que les concessionnaires concurrents dont les salariés sont membres d’un autre syndicat que la CSD. Mais le syndicat CSD affirmait que ce n’était pas le cas. Il semble que les parties ont finalement réussi à résoudre leur différend.