Des avions-citernes aident les pompiers qui luttent contre un feu de forêt à Notre-Dame-de-la-Salette.

Feu de forêt à Notre-Dame-de-la-Salette: un pompier meurt au combat

Un feu de forêt a coûté la vie à un homme de 32 ans, dimanche après-midi, à Notre-Dame-de-la-Salette, dans la région de l’Outaouais.

Isaiah Nottaway est décédé alors qu’il tentait de combattre un brasier.

« Isaiah Nottaway était un combattant qualifié à l’emploi de la communauté algonquine de Kitigan Zibi », indique la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU), qui travaille en partenariat avec cette communauté depuis plus de 20 ans.

La victime a subi un malaise, mais les causes de celui-ci demeurent inconnues pour le moment. Jusqu’à l’arrivée des ambulanciers, des tentatives de réanimation lui ont été prodiguées. Son décès a été constaté à l’Hôpital de Papineau.

La CNESST a été informée de l’incident, mais ne s’est pas déplacée sur les lieux, indique le Service de la Sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais.

Une autre personne a été blessée dans cet incendie, mais « les deux incidents ne semblent pas être liés ».

« La personne a été transportée à l’hôpital pour s’assurer de son état de santé et a reçu son congé dimanche soir », indique Mélanie Morin, une des porte-parole de la SOPFEU.

Cela fait maintenant plus de 48 h que les pompiers forestiers luttent contre cet incendie qui s’est déclenché samedi aux alentours de 14 h.

Plusieurs jours de travail

Cela fait maintenant plus de 48 h que les pompiers forestiers luttent contre cet incendie qui s’est déclenché samedi aux alentours de 14 h.

Paul-André Bolduc, un citoyen de Val-des-Bois, a aperçu de la fumée provenant de la forêt alors qu’il circulait à bord de sa voiture sur la route 309.

« J’ai passé sur la 309 pour aller chercher mon garçon à Gatineau, dit-il, puis je suis passé de nouveau pour revenir à Val-des-Bois. J’ai alors pu constater que le feu était plus intense. [...] Je me demandais si quelqu’un s’occupait d’éteindre le feu. Puis, en repartant après avoir pris une photo, mon garçon et moi avons vu un camion de pompier descendre de la montagne. C’était un camion-citerne. Il retournait vers le village de Notre-Dame-de-la-Salette, bien qu’on voyait encore un panache de fumée. »

Lundi, 13 pompiers forestiers étaient dépêchés sur le sol afin d’éteindre le feu qui s’étend sur six hectares. Deux avions-citernes leur prêtaient également main-forte.

« L’incendie est dans un endroit très escarpé, très abrupt, rocailleux et difficile d’accès donc il reste encore plusieurs jours de travail », souligne Mme Morin.

Selon la SOPFEU, le feu aurait pris naissance dans une résidence secondaire.

« Le feu est contenu et bien qu’il soit à proximité de résidences, il ne menace pas les maisons avec les interventions que nous sommes en train de faire », précise la porte-parole.

Par ailleurs, bien que le risque d’incendie soit « très élevé » dans la région de l’Outaouais, la SOPFEU mentionne qu’aucune interdiction de faire des feux à ciel ouvert n’est en vigueur.

« On annonce de la pluie au cours des prochains jours donc pour l’instant, il n’y a pas d’interdiction émise par la SOPFEU, explique Mélanie Morin. Par contre, il peut y avoir des restrictions locales émises par les municipalités et les villes, donc, on encourage les gens à vérifier avec leur municipalité respective pour s’assurer qu’il n’y a pas de restrictions en vigueur. »