Trois mécaniciens de l’entreprise Casket Hardware ont été hospitalisés après qu’une explosion accidentelle ait causé des brûlures sur 90 % de leur corps, mercredi, indique le chef intérimaire du Service incendie de Farnham, Patrick Morin.
Trois mécaniciens de l’entreprise Casket Hardware ont été hospitalisés après qu’une explosion accidentelle ait causé des brûlures sur 90 % de leur corps, mercredi, indique le chef intérimaire du Service incendie de Farnham, Patrick Morin.

Farnham: trois employés de Casket Hardware gravement brûlés

Nicolas Bourcier
Nicolas Bourcier
La Voix de l'Est
Trois mécaniciens de l’entreprise Casket Hardware ont été hospitalisés après qu’une explosion accidentelle ait causé des brûlures sur 90 % de leur corps, mercredi, indique le chef intérimaire du Service incendie de Farnham, Patrick Morin.

Selon les premières informations, une étincelle provenant d’un outil aurait «enflammé les gaz qui s’étaient accumulés dans une chambre de peinture», dit M. Morin.

Un flou demeure sur la tâche exacte à laquelle s’affairaient les ouvriers, mais «on sait que ce n’est ni de la soudure, ni de la découpe au chalumeau», souligne le vice-président aux opérations et aux finances de l’entreprise, Luc Godin.

«On est en contact avec les familles, on reste ouvert à leurs besoins et on essaie de soutenir nos employés le mieux possible», dit-il.

Les victimes ont été transportées à l’unité des grands brûlés du Centre hospitalier de l’Université de Montréal.

Dommages au bâtiment limités

L’explosion a aussi entraîné une propagation des flammes dans la toiture, qui a rapidement été maîtrisée sans que le bâtiment ne subisse trop de dommages. L’entreprise n’aura pas à interrompre ses activités.

Casket Hardware, qui a pignon sur la rue Bérard à Farnham, est une entreprise manufacturière qui oeuvre dans la fabrication et la finition de pièces décoratives et fonctionnelles en métal pour cercueils.