Le pénitencier de Donnacona
Le pénitencier de Donnacona

Étude sur les besoins de la population noire dans les pénitenciers au Canada

La Presse Canadienne
OTTAWA - Le Service correctionnel du Canada (SCC) a entrepris une étude visant à mieux comprendre les besoins de la population carcérale noire, la plus surreprésentée dans les pénitenciers canadiens après la population autochtone.

L’initiative survient après qu’un rapport publié en 2013 par l’Enquêteur correctionnel du Canada de l’époque, Howard Sapers, ait révélé que les minorités ethniques étaient surreprésentées dans les pénitenciers canadiens et que les détenus à la peau noire se plaignaient fréquemment de discrimination et de stéréotypes.

Howard Sapers avait aussi observé que la surreprésentation des prisonniers noirs était plus lourdement marquée dans les pénitenciers à sécurité maximale.

Le recensement de la population carcérale canadienne de 2017-18 a révélé que les noirs constituaient 7,3 pour cent des détenus fédéraux comparativement à 3,5 pour cent qui se déclaraient noirs en 2016.

Il y a sept ans, Howard Sapers avait recommandé au gouvernement fédéral conservateur de l’époque d’embaucher du personnel pour jeter des ponts entre les pénitenciers et les communautés culturelles de la société civile, et de développer un programme de formation sur la sensibilisation à la diversité culturelle.

Ivan Zinger est l’Enquêteur correctionnel du Canada depuis 2017.